Énergie verte

13 avril 2016 16:04; Act: 13.04.2016 16:30 Print

Le Grand-​​Est produit un quart de l'éolien français

GRAND-EST - Grâce notamment à la Champagne-Ardenne, le Grand-Est est la première puissance éolienne de France, avec 2 430 MW de production annuelle.

Sur ce sujet

La fusion des régions Alsace Lorraine et Champagne-Ardenne permet à la nouvelle grande région Grand-Est d'être au top de la puissance éolienne de France. La région est la première en terme de puissance produite, avec 2 430 MW raccordés répartis sur 176 parcs, soit un quart de la production du pays, principalement grâce à la Champagne-Ardenne et en moindre mesure la Lorraine. L'annonce a été faite la semaine dernière à Reims par France Energie Eolien lors d'un échange sur les énergies renouvelables.

Selon le Républicain Lorrain, la mise en place de projet reste cependant très longue et lourde administrativement en France par rapport aux voisins, avec un délai de huit ans en moyenne, contre trois à quatre en Allemagne. De plus, les recours contre le placement d'éoliennes sont plus nombreux en France.

Mais le Grand-Est va de nouveau se démarquer en mettant en service un projet financé par des particuliers et entreprises, une première en France, et qui est prévu en Ardennes. Un mode de fonctionnement citoyen qui existe déjà, avec succès, de l'autre côté de la frontière. Le crowdfunding, qui est possible en France depuis deux ans seulement, commence également à s'étendre.

En 2015, la France était avec 21,1 TWh, le quatrième producteur européen, loin derrière l'Allemagne, l'Espagne et le Royaume-Uni. Les nouvelles régions Grand-Est et Hauts-de-France comptent à elles deux pour la moitié de la production française.

(Jonathan Vaucher/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Commentaires sélectionnés

2,4MW pour tout le grand est.... soit un peu moins que 2 des 4 réacteurs de cattenom... c'est pas demain que les centrales vont fermer. – Mdrd

Les commentaires les plus populaires

  • Vindulux le 13.04.2016 18:41 Report dénoncer ce commentaire

    Soit nettement plus que le GDL!

  • Vox Populi le 13.04.2016 19:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @Vindulux Comparez ce qui est comparable !

  • Ecolo le 14.04.2016 15:19 Report dénoncer ce commentaire

    Incroyable que ce ne soit pas les régions les plus venteuses les plus productrices.. on installe des éoliennes là il n'y a pas de vent, quel gachi ! Si ces éoliennes étaient bien placées en France, la France serait le premier producteur européen

Les derniers commentaires

  • Ecolo le 14.04.2016 15:19 Report dénoncer ce commentaire

    Incroyable que ce ne soit pas les régions les plus venteuses les plus productrices.. on installe des éoliennes là il n'y a pas de vent, quel gachi ! Si ces éoliennes étaient bien placées en France, la France serait le premier producteur européen

  • Mdrd le 14.04.2016 07:09 Report dénoncer ce commentaire

    2,4MW pour tout le grand est.... soit un peu moins que 2 des 4 réacteurs de cattenom... c'est pas demain que les centrales vont fermer.

  • damien le 14.04.2016 06:07 Report dénoncer ce commentaire

    euhhh entendu hier à la radio....la moitié des éoliennes tourneraient dans le vide, non reliées à EDF qui préfère toujours le nucléaire.... tournez manèges...

    • Ecolo le 14.04.2016 15:16 Report dénoncer ce commentaire

      De toute manière tout l'éolien français même raccordé ne correspond pas à une centrale nucléaire, alors quand on voit le nombre qu'il y en a déjà, éparpillées et générant beaucoup de perte... Et puis c'est comme le nucléaire il y a la maintenance, les mises en services, les pannes (beaucoup plus coûteuses en temps, en énergie, en moyen proportionnellement) etc...

  • Vox Populi le 13.04.2016 19:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @Vindulux Comparez ce qui est comparable !

    • populus stupidus le 14.04.2016 09:29 Report dénoncer ce commentaire

      Il compare une région de France à un pays entier. La comparaison n'est pas si démesurée.

  • Vindulux le 13.04.2016 18:41 Report dénoncer ce commentaire

    Soit nettement plus que le GDL!