Commerce en Moselle

02 septembre 2021 08:38; Act: 02.09.2021 09:38 Print

Le hard-​​discounter russe Mere arrive à Thionville

THIONVILLE - Le hard-discounter d'origine russe va ouvrir trois magasins dans l'est de la France en octobre, dont un à Thionville (Moselle).

storybild

L'enseigne ne paye ses fournisseurs que pour les marchandises vendues et leur renvoie celles qui ne le seraient pas. (photo: Mere)

Sur ce sujet
Une faute?

Le hard-discounter d'origine russe Mere, déjà présent en Europe en Allemagne, Espagne, Roumanie, Pologne et Lituanie, va ouvrir trois magasins dans l'est de la France en octobre, dont un à Thionville (Moselle), a-t-il annoncé sur son site Internet, repéré mardi par le spécialiste de la distribution LSA et confirmant des informations de L'Express.

L'entreprise indique sur son site Internet vouloir «ouvrir des magasins dans toutes les grandes villes de France» et «établir des liens avec des fournisseurs dans toute l'Europe». Dans l'immédiat, c'est la «région Grand Est (qui) est choisie pour démarrer le développement du réseau» en France, avec des magasins à Pont-Sainte-Marie, commune de l'Aube connue pour ses magasins d'usines (Marques City), Sainte-Marguerite, dans les Vosges, et Thionville, en Moselle.

Mere est le nom utilisé à l'étranger par le groupe Svetofor (feu de circulation en russe), qui a démarré en 2009 à Krasnoïarsk, en Sibérie. Il s'agit d'un groupe contrôlé en majorité par la famille Schneider qui l'a fondé, et qui revendique aujourd'hui 1 500 magasins en Russie.

«Des prix en magasin de 10 à 20% inférieurs à la moyenne du marché»

Selon l'agence d'analyse russe Infoline, notamment spécialisée dans la distribution, Svetofor était en 2020 une des deux chaînes de distribution avec la plus forte croissance de chiffre d'affaires (+40% à 189 milliards de roubles). Une progression qui s'explique par la crise engendrée par la pandémie, mais qui s'inscrit plus généralement dans le déclin à plus long terme des revenus des consommateurs russes.

Revendiquant des «prix en magasin de 10 à 20% inférieurs à la moyenne du marché» , l'entreprise a commencé à se développer hors de Russie en 2015, et est désormais présente, outre les pays européens déjà évoqués, en Chine, au Kazakhstan, en Ukraine et en Biélorussie. Elle prévoit un «développement actif dans les pays de l'Union européenne et en Asie».

Elle s'appuie notamment sur un modèle particulier, ne payant les fournisseurs que pour les marchandises vendues, leur renvoyant celles qui ne le seraient pas. Une pratique qui a fait son chemin dans le e-commerce russe également, introduite notamment par Wildberries, le numéro un du secteur dans le pays.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • ALLS le 02.09.2021 08:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Oui encore un truc pas cher mais qui fait d enormes dégats sociaux .. fournisseurs ruinés salaires de misère méthodes manégeriales à la limite du goulag... Lidl en son temps a fait fortune en martyrisant ses salariés ... toute cette cochonnerie qui dégrade la dignité des gens et dont on s apercevra un jour qu il faudra arrêter cette horreur

  • gazeleau le 02.09.2021 08:53 Report dénoncer ce commentaire

    Stocks et pertes assumés par les fournisseurs, ... les manutensionnaires payés au rabais n'auront plus à faire attention à la marchandise. Modèle qui va provoquer encore plus de gâchis.

  • joie de vivre le 02.09.2021 08:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Alors ce coup ci on a touché le fond après aldi et Lidl voilà l équipe à Poutine et ses produits certainement de haute qualité

Les derniers commentaires

  • retour de manivelle le 03.09.2021 12:35 Report dénoncer ce commentaire

    Les discounters comme lidl aldi et autres princes consorts, bien embourgeoisés depuis, vont faire les frais des mêmes méthodes qu'il avaient employées à leurs débuts pour faire leur place.

  • pep le 03.09.2021 12:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Traverse la rue: PARFAIT

  • Mémé le 03.09.2021 12:26 Report dénoncer ce commentaire

    Je ne vois que des commentaires négatifs de gens qui jugent avant même qu'ils ne soient installés. C'est la loi du commerce et la concurrence. S'il y a de la demande pourquoi critiquer? Chacun achète ce qu'il veut avec son argent, non?

    • vicky le 04.09.2021 01:41 Report dénoncer ce commentaire

      cest la jalousie

  • croix le 03.09.2021 12:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pourquoi toujours tout tirer vers le bas, au lieu de valoriser la vie de tous..???

  • DICI PASDAILLEURS le 03.09.2021 10:39 Report dénoncer ce commentaire

    PREFEREZ LES PRODUCTEURS COMMERCANTS LOCAUX déjà durement malmenés. Faites-le pour vous, vos familles et votre région. Merci

    • Je réfléchis avant d'écrire le 04.09.2021 04:30 Report dénoncer ce commentaire

      La photo montre une poêle et une casserolle...où sont nos producteurs locaux? Merci