Fiscalité

27 juin 2019 08:58; Act: 27.06.2019 12:44 Print

Le Luxembourg opposé aux compensations

METZ/LUXEMBOURG - Après la lettre commune avec le maire de Trèves, le maire de Metz revient à la charge sur les compensations fiscales.

storybild

«Le pays participe déjà au financement d'infrastructures utiles pour la vie des frontaliers», selon Pierre Gramegna, ministre des Finances. (photo: Editpress)

Sur ce sujet
Une faute?

«Nous sommes voisins et faits pour être ensemble. Je ne demande pas l'aumône, mais je fais une simple demande d'équité. Nous engageons de nombreux frais de fonctionnement pour des gens qui ne paient pas leurs impôts en France. Il est légitime de réclamer des compensations», a précisé Dominique Gros, le maire de Metz, à L'essentiel.

Les compensations réclamées au Grand-Duché ne se limiteraient d'ailleurs pas au reversement de la part de l'impôt sur le revenu versé par les Français au Luxembourg. La France lorgnerait aussi sur les versements effectués pour l'assurance dépendance, sur l'impôt sur le revenu payé par les retraités au Grand-Duché et sur les coûts de formation engagés par la France auprès de ses 105 000 frontaliers.

Accord bilatéral

Bref, une manne qui, selon les scénarios, avoisinerait les 600 millions d'euros annuels. Le sujet est récurrent et la position du Luxembourg n'a pas varié. Interrogé mercredi sur le sujet, le Premier ministre, Xavier Bettel, a simplement répondu que Dominique Gros n'était «pas son homologue».

Quant au ministre des Finances, Pierre Gramegna, il vient de rappeler que «le Luxembourg contribuait déjà au financement au-delà de ses frontières à travers l'accord bilatéral signé avec la France en 2018» qui prévoit une contribution de 110 millions d'euros dans le cadre de l'aménagement d'infrastructures requises en France et de 10 millions pour contribuer à la promotion des transports en commun routiers et à la pratique du covoiturage sur l'axe autoroutier Metz-Luxembourg.

( Gaël Padiou/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Zebulon le 27.06.2019 09:09 Report dénoncer ce commentaire

    Si la France donnait du travail à ses compatriotes, ils n'auraient pas besoin d'aller au Luxembourg pour travailler.C'est facile de s'en prendre au Luxembourg au lieu de regarder les problèmes qu'il y a en France .

  • Fabroo le 27.06.2019 09:11 Report dénoncer ce commentaire

    Y'en a qui n'ont honte de rien ! Quand on voit comment est gaspillé l'argent sur Metz...

  • Macaron le 27.06.2019 09:13 Report dénoncer ce commentaire

    Est-ce que le Luxembourg demande à l'Etat français de lui rembourser la TVA encaissée sur les achats effectués par les frontaliers dans leur pays? Non, alors qu'on ne nous vienne pas réclamer des impôts ...

Les derniers commentaires

  • LEONARD André le 28.06.2019 12:44 Report dénoncer ce commentaire

    le Luxembourg répète constamment, à qui veut l'entendre, qu'il s'engage à subventionner des p+R et autre, pour 120 millions, d'ici 2027, soit 9 ans, et pendant ce temps, il perçoit chaque année, 300 millions de taxe sur les carburants, qui sont consommés en France! Ainsi, en 2027, il aura perçu à notre place, plus de 2,7 milliards, (qui pourraient financer l'A31bis, et bien plus de P+R), pour une subvention de 120 millions seulement, soit 5 % Une façon très luxembourgeoise de voir les choses !

    • weiwei le 28.06.2019 15:41 Report dénoncer ce commentaire

      Personne ne vous oblige à faire le plein au Luxembourg.

  • Rose le 28.06.2019 09:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    On est tout de même bien au Luxembourg. Le Luxembourg ne doit pas céder à cette demande.

  • jean jaques le 28.06.2019 07:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Restez en France ça vous feras du bien

  • Rebel le 28.06.2019 07:32 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les maires français devraient se battre pour implanter des entreprises sur leur territoire plutôt que de pleurer pour avoir de l argent qui tombe du ciel mais ça c'est mission impossible vu que Paris dirige le pays que pour les Parsiens

  • dolu le 28.06.2019 07:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Diversifié dans quel domaine, la recherche minière dans l’espace??, les 250 m d’Amazon ils sont où. C pas que le système bancaire. Faut arrêter, j’ai fait mes études avec votre classe politique devinez ou? Le personnel médical il est formé ou à Luxembourg. Dites nous alors sur quoi repose la richesse au Lux? Quels avantages à le Lux, c richesses minières ... ouvrez les yeux

    • @Dolu le 28.06.2019 08:49 Report dénoncer ce commentaire

      Mais renseigne toi, lis les chiffres, tu verras que la finance perd des places, et que d'autres secteurs d'activités en gagnent, on ne va pas a chaque fois devoir vous énumérer dans quels domaines le Lux diversifie son économie, vas sur Internet pour ca (surprisinglux par Ex.) et informe toi..de toute façon, vous vous en foutez, vous ne connaissez rien a ce pays, et vous n'avez de ce pays, qu'une image faussée par votre presse aussi médiocre que vos politiciens. C'est comme si moi je disais la France elle a quoi? La vente d'armes, le nucléaire et c'est tout...