Procès

17 octobre 2018 15:08; Act: 17.10.2018 15:30 Print

Le meurtrier présumé d’Anaïs jugé en mars 2019

FLORENVILLE – Accusé du meurtre d’Anaïs Guillaume en avril 2013, Philippe Gillet sera jugé du 18 au 29 mars 2019, devant la cour d'assises des Ardennes.

storybild

Le corps d'Anaïs Guillaume, disparue en avril 2013, n'a jamais été retrouvé.

Sur ce sujet
Une faute?

Seule la voiture de la jeune Anaïs Guillaume, 21 ans, avait été retrouvée calcinée à l'orée d'un bois, près de la commune de Florenville en province de Luxembourg, à moins de cinq kilomètres de la frontière française. Le corps de la jeune Ardennaise, lui, n’a jamais été retrouvé mais de lourds soupçons pèsent sur Philippe Gillet, son ex-petit ami, chez qui elle a passé la soirée du 16 avril 2013, avant de disparaître.

S’il nie être impliqué dans cette disparition, Philippe Gillet a été mis en examen pour assassinat et placé en détention provisoire. Selon les médias belges, qui citent des sources judiciaires, il sera jugé du 18 au 29 mars 2019 devant la cour d'assises des Ardennes.

À noter qu’il devra également répondre de «violences volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner», sur Céline Gillet, son épouse, décédée en janvier 2012. Elle avait été retrouvée morte, écrasée par une vache, sur l'exploitation familiale à Fromy, dans les Ardennes.

(L'essentiel)