Philippe Richert

05 janvier 2016 11:31; Act: 05.01.2016 12:19 Print

Le président de l'ACAL tend la main à la gauche

LORRAINE - Philippe Richert (droite), élu lundi président de la région Alsace Champagne-Ardenne Lorraine, a annoncé son intention d'associer l'opposition de gauche à sa gouvernance.

Sur ce sujet
Une faute?

M. Richert, 62 ans, dont la liste de droite et du centre (LR-UDI) s'était largement imposée le 13 décembre avec 45,37% des voix contre 37,39% à celle conduite par Florian Philippot (FN) et 17,24% au candidat de gauche, Jean-Pierre Masseret, a recueilli sans surprise 104 voix sur 169 élus, contre 46 à M. Philippot. Les élus de gauche, qui n'avaient pas présenté de candidat, ont voté blanc. «Je serai le président du rassemblement», a promis le nouvel élu devant l'hémicycle strasbourgeois. M. Richert a rendu hommage aux nombreux électeurs de gauche qui ont voté pour lui au second tour pour faire barrage au Front national.

«Cette confiance, qui n'est pas un blanc-seing, aujourd'hui m'oblige», a-t-il affirmé, soulignant qu'il allait «proposer à la gauche de s'associer à la gouvernance régionale sans se compromettre». Il a notamment proposer de confier à la gauche la présidence de la commission des finances de l'assemblée régionale. L'ancien ministre en charge des collectivités de François Fillon a par ailleurs l'intention de discuter au plus vite avec l'État de nouveaux transferts de compétence avec l'État, «pour aller plus loin», par exemple en assurant un «pilotage unique des actions de formation professionnelles actuellement séparées entre l'État et la région».

Main tendue au gouvernement de gauche

Il a précisé qu'il rencontrerait prochainement le Premier ministre Manuel Valls et lui ferait des «propositions» en ce sens. «Je suis prêt à expérimenter avec l'État un partenariat inédit» car «le temps est venu d'unir nos efforts (...), de dépasser tous les clivages pour agir uniquement en faveur du bien commun», a-t-il dit. Promettant de «faire du Grand Est un laboratoire de la démocratie territoriale», le président sortant de la région Alsace a également promis une gestion «décentralisée», qui ne sera pas pour autant une «juxtaposition» des trois anciennes régions désormais fusionnées.

Si Strasbourg sera la capitale du nouveau territoire, «nous jouerons la carte des complémentarités» avec Metz et Châlons-en-Champagne, a-t-il promis. Le nouveau président a par ailleurs annoncé que les membres du Conseil régional allaient diminuer de 20% leurs indemnités, par rapport au plafond autorisé par la loi. Lui-même percevra environ 3 000 euros net par mois, au lieu de 3 800, a-t-il précisé. Cette mesure «n'est pas cosmétique» car elle permettra d'économiser environ un million d'euros par an sur le budget de la région, a-t-il estimé. En outre, «les élus qui ne feront pas preuve d'assiduité seront sanctionnés financièrement» et un déontologue sera chargé d'écarter «tout conflit d'intérêt», a-t-il prévenu. Il a également promis de se consacrer «entièrement» à son mandat et de n'exercer «aucun autre mandat électif».

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Mat/ le 05.01.2016 17:45 Report dénoncer ce commentaire

    Il a rien compris a ce qui s'est passé pendant les élections... la majorité des Francais déteste la gauche... C'est vraiment un traitre ce Richert...

  • électeur majoritaire le 06.01.2016 12:16 Report dénoncer ce commentaire

    C'est aux électeurs du FN qu'il faut tendre la main, car ils ont été les plus nombreux au permier tour.

  • inem le 07.01.2016 06:53 Report dénoncer ce commentaire

    Mais il ne peut pas faire autrement, sinon il n'a pas de majorité au sein de l'assemblée.... et toutes les promesses antérieures s'envolent déjà....

Les derniers commentaires

  • inem le 07.01.2016 06:53 Report dénoncer ce commentaire

    Mais il ne peut pas faire autrement, sinon il n'a pas de majorité au sein de l'assemblée.... et toutes les promesses antérieures s'envolent déjà....

  • Jean-Eude Maurice le 06.01.2016 14:16 Report dénoncer ce commentaire

    Et bien s'il réalise vraiment ce qu'il dit, nous aurons droit à une vraie avancée politique comme notre pays n'en a plus connu depuis... 1981?! Le compromis et l'intérêt général, aussi évident que cela pourrait paraitre, sont rarement les objectifs poursuivis. Je ne suis pas de son camp, mais s'il fait vraiment ce qui est dit ici dans l'article, je suis prêt à voter pour lui a la prochaine élection où il se présentera (peu importe laquelle d'ailleurs).

  • électeur majoritaire le 06.01.2016 12:16 Report dénoncer ce commentaire

    C'est aux électeurs du FN qu'il faut tendre la main, car ils ont été les plus nombreux au permier tour.

    • Jean-Eude Maurice le 06.01.2016 14:18 Report dénoncer ce commentaire

      Encore faudrait-il que les élus FN soient des gens compétents... ce qui ne transpire aucunement de leurs déclarations, actions ou programme! Il suiffit d'avoir été en seconde pour s'en rendre compte... mais encore faut-il s'intéresser au monde et à l'économie.

  • Mat/ le 05.01.2016 17:45 Report dénoncer ce commentaire

    Il a rien compris a ce qui s'est passé pendant les élections... la majorité des Francais déteste la gauche... C'est vraiment un traitre ce Richert...

    • Jean-Eude Maurice le 06.01.2016 14:17 Report dénoncer ce commentaire

      Ce qu'il fallait comprendre de cette élection, c'est plutot que les gens sont desespérés... et que les moins intelligents de ceux-ci sont prêts à jouer avec des allumettes!