En Moselle

17 juillet 2019 13:00; Act: 17.07.2019 14:19 Print

Le psychiatre en guerre contre Google débouté

METZ - Le médecin qui avait assigné le géant du numérique devant le TGI de Metz, pour qu'il supprime des messages négatifs à son encontre, n'a pas eu gain de cause.

storybild

Le psychiatre est tombé de haut au tribunal de grande instance de Metz. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Au mois de mai, un médecin mosellan a décidé de porter plainte contre Google après avoir vu apparaître sur Internet, sans son autorisation, sa fiche «Google my business». Le géant du numérique a ainsi été assigné devant le tribunal de grande instance de Metz. Cette fiche, qui permet aux internautes de délivrer des appréciations, a eu des conséquences fâcheuses sur la fréquentation du cabinet du praticien, en raison de plusieurs commentaires négatifs émanant de patients.

Mardi, le tribunal de grande instance de Metz (TGI) a débouté le psychiatre de toutes ses demandes. Les magistrats ont considéré que les commentaires négatifs laissés sur sa fiche n'étaient pas diffamatoires et restaient dans les limites admissibles de la liberté d'expression. Le praticien n'a pas non plus obtenu la levée de l'anonymat qu'il réclamait. Le tribunal l'a en outre condamné... à verser 2 000 euros à Google.

(pp/L'essentiel)