Meurtre d'un homme à Metz

29 mai 2020 09:16; Act: 29.05.2020 12:01 Print

Le suspect interné en hôpital psychiatrique

METZ - Un homme, placé en garde à vue pour le meurtre d'un sexagénaire le 21 mai, a été interné en hôpital psychiatrique, jeudi, mais a reconnu les faits liés.

Sur ce sujet
Une faute?

Un homme, placé en garde à vue pour le meurtre d'un sexagénaire, le 21 mai à Metz, a été interné en hôpital psychiatrique, jeudi, mais a reconnu les faits liés à une histoire familiale, a-t-on appris auprès du parquet. La garde à vue du suspect, qui avait débuté mercredi, a été prolongée jeudi après-midi avant d'être levée, «le mis en cause étant interné en hôpital psychiatrique après un examen médical», a annoncé à l'AFP le procureur de la République à Metz, Christian Mercuri.

«Il a été entendu sur les faits qu'il explique de manière cohérente et qu'il reconnaît. La manière dont il les décrit est compatible avec l'enquête judiciaire», a ajouté le procureur. Selon M. Mercuri, «les faits sont en relation avec une histoire familiale, au sens large, qui remonte dans le temps». Le meurtrier présumé et la victime n'étaient pas de la même famille, mais avaient des liens familiaux, a-t-il précisé. Un homme, âgé de 68 ans, avait été découvert tué par arme blanche dans l'après-midi du 21 mai par l'un de ses deux fils dans l'appartement qu'il occupait seul au deuxième étage d'un petit immeuble dans le quartier de Borny.

Les enquêteurs de la police judiciaire, chargés de l'enquête, avaient constaté sur place des traces de lutte. Des voisins, auditionnés par la police, avaient fait état de bruits provenant du logement de la victime le matin des faits, entre 05h et 06h. Dans les prochains jours, une information judiciaire pour meurtre sera ouverte et un mandat délivré afin d'interpeller le suspect dès sa sortie de l'hôpital psychiatrique, a précisé M. Mercuri. L'homme est connu de la justice pour des violences, selon le parquet.

(L'essentiel/afp)