En Moselle

17 novembre 2020 15:36; Act: 17.11.2020 16:56 Print

Le zoo d'Amnéville ne dressera plus les tigres

AMNÉVILLE - Le zoo d'Amnéville met un terme à son spectacle de tigres «Tiger World», son attraction phare depuis 2015, afin de «renforcer sa mission pédagogique».

storybild

Le spectacle Tiger World était critiqué par les associations de défense des animaux sauvages. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Le zoo d'Amnéville annonce ce mardi dans un communiqué sa décision de mettre un terme à son attraction phare, à savoir le spectacle de dressage de tigres «Tiger World». L'établissement explique ainsi vouloir «renforcer sa mission pédagogique, en mettant en place, «dès le début de l'année 2021», un nouveau programme d'animations, «permettant d'impliquer davantage le public dans des activités d’éveil autour de la protection des espèces».

À ce titre, le spectacle «Tiger World» sera remplacé par une présentation de tigres dans des espaces paysagers spécialement conçus pour l’observation des fauves à l’heure du repas, avec une explication, par les soigneurs, des menaces qui pèsent sur eux.

Nombreuses critiques

Le Républicain Lorrain rappelle que le spectacle «Tiger World» faisait l’objet de nombreuses critiques de la part des associations de défense des animaux sauvages et qu'une pétition avait même été lancée pour demander son arrêt. Il avait été créé en 2015 par Michel Louis, le cofondateur et directeur du zoo d’Amnéville jusqu’au printemps dernier et la prise de contrôle par le fonds d’investissement Prutentia Capital. Le zoo avait alors déboursé 20 millions d'euros pour mettre sur pied une salle de spectacle de 1 850 places, soit le plus gros investissement de son histoire, toujours selon notre confrère. «L’alourdissement de la dette généré par ces travaux explique en partie les difficultés financières qui ont ensuite plombé le parc et conduit à sa reprise», note-t-il.

En ce qui concerne les autres animations, le zoo indique que ses équipes pédagogiques et animalières ont développé de nouveaux modules participatifs. «Les ateliers "soigneur d’un jour" - qui ont connu un grand succès cet été - vont ainsi être étendus à davantage d’espèces gravement menacées comme les girafes de Nubie, les lycaons ou encore les timides loups à crinière», détaille-t-il. De plus, les présentations existantes ayant vocation à mettre en scène des comportements naturels des animaux (otaries et rapaces) seront complétées par des exposés pédagogiques. «Le public des zoos a changé, il ne veut plus être un simple spectateur mais s’impliquer dans la conservation des espèces. Il veut que sa visite ait un sens», souligne la nouvelle présidente, Anne Yannic.

(ol/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Amelie le 17.11.2020 18:46 Report dénoncer ce commentaire

    Très bonne nouvelle! Il était temps que ce spectacle s arrête ! D ailleurs spectacle et zoo : 2 mots incompatibles ! J ai pénétré dans l amphithéâtre mais j ai rebroussé chemin avec ma fille, tellement j étais déçue par cette profusion de gadgets vendus tout le long du parcours. J ai, ensuite, attendu pour voir où logeaient les tigres après le spectacle. Quelle tristesse ! Des enclos très étroits à l abri des regards.

  • Priorités le 17.11.2020 16:05 Report dénoncer ce commentaire

    Plus gros investissement du zoo : une salle de spectacle. Tout est dit

  • elle le 18.11.2020 10:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Sauf que ces animaux sont nés en captivité... pour les remettre dans la nature cela risque d’être compliqué

Les derniers commentaires

  • Bien-être animal avant tout le 18.11.2020 13:11 Report dénoncer ce commentaire

    Pour préserver les espèces il faut des réserves naturelles, de grands espaces, afin que les animaux puissent trouver calme et intimité. Pas des cages, ni de minuscules enclos, où les animaux subissent à longueur de journée les voix des adultes, les moqueries et hurlements incessants des gosses. Sous prétexte de préserver des espèces, on n'en fait pas non plus des animaux de cirque.

  • Hypocrisie le 18.11.2020 10:29 Report dénoncer ce commentaire

    Et le spectacle avec les oiseaux ça vous dérange pas ? Et l'aquarium vous y avez pensé à tous ces pauvres petits poissons et crustacés ? Ils seraient mieux dans nos assiettes pour les fêtes non ? S'il vous faut absolument une cause à défendre, désolé de vous dire que vous faites fausse route en vous en prenant aux zoos...

  • luxo le vrai le fier le 18.11.2020 10:14 Report dénoncer ce commentaire

    il est temps que ces lieux de torture ferment complètement

  • Faux procès le 18.11.2020 10:10 Report dénoncer ce commentaire

    Les zoos ne sont pas les ennemis des animaux. Bien au contraire même, ils participent à la survie de certaines espèces. Le tigre en est un parfait exemple. C'est sûr, on préférerait les voir gambader dans la nature et se faire massacrer par des paysans ou des braconniers... Un jour il n'y aura aucun autre endroit que les zoos pour en voir.

  • elle le 18.11.2020 10:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Sauf que ces animaux sont nés en captivité... pour les remettre dans la nature cela risque d’être compliqué

    • mimi le 18.11.2020 12:31 Report dénoncer ce commentaire

      C'est ça, ils ne survivraient pas, tout animal ayant vécu en captivité finit par perdre son instinct animal pour se nourrir, se protéger des autres espèces, etc.