Peste porcine

01 novembre 2018 09:50; Act: 01.11.2018 15:51 Print

Les chasseurs veulent une indemnisation

ARLON - En Belgique, les chasseurs évacuent les cadavres de sangliers, dans le cadre des mesures de lutte contre la peste porcine, et demandent une compensation financière.

storybild

La peste porcine touche la Belgique depuis le 13 septembre. (photo: AFP)

op Däitsch
Sur ce sujet

La peste porcine africaine, qui sévit en Belgique depuis mi-septembre, représente aussi un enjeu économique. Le Royal Saint-Hubert Club de Belgique, qui regroupe les chasseurs, demande aux autorités une indemnisation pour le travail effectué dans le cadre de la campagne pour limiter la propagation de la maladie.

Les chasseurs avancent notamment le temps passé pour récupérer et évacuer les cadavres de sanglier, ainsi que les coûts de main-d’œuvre et de transport, ont-ils expliqué à l’agence Belga. Les intéressés avaient accepté d’aider les autorités à endiguer la peste porcine africaine.

Si 104 cas de peste porcine ont été détectés en Belgique, encore aucun n’a été enregistré au Luxembourg ou en France. La maladie est très difficile à maîtriser car il n'existe pas de vaccin efficace. Elle est mortelle à 100% pour les animaux touchés, mais elle ne se transmet pas aux humains.

(jg/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Taka Takata le 01.11.2018 14:48 Report dénoncer ce commentaire

    Des amis belges me disent que tout le monde sait qu'il y a un traffic de bêtes entre l'Est de l'Europe et la Belgique (et peut-être aussi d'autres pays de l'Ouest) pour donner de la viande à abattre aux riches chasseurs des grandes propriétés. Est-ce que la justice belge va enquêter sérieusement? si cela s'avère vrai va-t-on utiliser de l'argent public pour couvrir une faute imputable aux familles de notables?

  • Benvoyons le 01.11.2018 15:00 Report dénoncer ce commentaire

    Ils sont à l'origine du problème en important des animaux des pays de l'est sans aucun contrôle sanitaire... Ils ne sont en rien inquiétés et et il faudrait en plus les rémunérer... On marche sur la tête dans ce pays...

  • React le 01.11.2018 19:17 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Monsieur Antonio vos collègues chasseurs de la belgique ne sont pas bêtes heiin.ils ramènent le problème,chassent gratuit et en plus ils veulent être payé.lol????

Les derniers commentaires

  • Luxo le 03.11.2018 09:08 Report dénoncer ce commentaire

    @ladeux, si les éleveurs de cochon élevaient leurs bêtes en liberté ils ne seraient pas en difficulté et nous pourrions éviter de manger de la viande de porc malade . Dans nos régions il y a une surpopulation de sanglier, comment pouvez pensez qu, un chasseur soit contraint d importer des animaux pour assouvir sa passion? C est plutôt le transport des animaux vers les abattoirs des pays de l'Est qui nous apportent les maladie.

  • S. Anglier le 01.11.2018 23:45 Report dénoncer ce commentaire

    Non, pas d'indemnisation. Le seul fait que cette maladie a pu se répandre, est la preuve que les chasseurs ne font pas leur travail. Il faudrait plutot leur infliger une amende.

  • g3s le 01.11.2018 20:52 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @ libre penseur : mais oui, les termes de Riches Chasseurs de Grandes Propriétés ont d’emblée une connotation péjorative qui, à la longue, est un peu lourde. Je suis ravi par contre que cela vous fasse rire ;)

  • libre penseur le 01.11.2018 20:23 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    marxo socialiste en voilà tout un programme lol faut arrêter avec la paranoïa

  • g3s le 01.11.2018 19:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il y a assez de sangliers partout sans qu’il y ait besoin d’en importer! Ceux qui détournent la réalité pour imputer la faute sur les “riches chasseurs” racontent des sottises. Il y a énormément de chasseurs épiciers, garagistes, employés de tous niveaux, agriculteurs, médecins, vétérinaires etc...Il ne faut pas tomber dans le cliché socialo-marxiste qui devient désagréable à la longue.