Péages en Allemagne

26 mai 2019 14:56; Act: 27.05.2019 15:19 Print

Les Länder voisins ont peur de perdre des clients

SARREBRUCK/TRÈVES – Le projet d’installation de péages autoroutiers suscite des craintes à Trèves et Sarrebruck, où les frontaliers pourraient se rendre moins souvent.

storybild

Les professionnels de la restauration et du commerce s'attendent à subir le contrecoup de la mesure. (photo: Fabian Sommer)

op Däitsch
Sur ce sujet
Une faute?

Les autoroutes allemandes devraient voir arriver les péages en octobre 2020. Cette initiative, qui suscite des débats en Allemagne, inquiète notamment dans les régions frontalières, comme dans les zones proches du Luxembourg.

«Les péages risquent de décourager les visiteurs venus de France ou du Luxembourg à faire leurs achats de l’autre côté de la frontière», indique le député écologiste de Sarre, Markus Tressel. À Sarrebruck, la restauration et le commerce tirent environ un tiers de leur chiffre d’affaires de la clientèle étrangère. La situation est similaire à Trèves, notamment.

«Les revendications en faveur de l’absence de péage pour les tronçons proches des frontières ont toujours été rejetées par les membres de la grosse coalition au pouvoir à Berlin», déplore Markus Tressel. L’élu espère que l’État allemand compensera les pertes.

(mb/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Terminé pour moi le 26.05.2019 17:58 Report dénoncer ce commentaire

    En effet, je n'irai plus acheter en Allemagne. Je paye déjà assez de taxes, donc j'évite de me faire prendre mes dernières pièces.

  • Luxo le 26.05.2019 17:12 Report dénoncer ce commentaire

    Ils devraient aménager des grands marchés, mais vraiment énormes, aux frontières!

  • Tartuffe le 26.05.2019 19:52 Report dénoncer ce commentaire

    Connait-on les prix des péages ?

Les derniers commentaires

  • lmht le 27.05.2019 09:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pour aller à Trêves de Luxembourg, il suffit de sortir à Grevenmacher ou Wasserbillig puis de prendre la route...

    • Stch le 27.05.2019 09:28 Report dénoncer ce commentaire

      ...et d'aboutir dans uns énorme bouchon!!!

  • pierrot le 27.05.2019 07:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Sûr que beaucoup vont épargner cette taxe.

  • Tartuffe le 26.05.2019 19:52 Report dénoncer ce commentaire

    Connait-on les prix des péages ?

  • Terminé pour moi le 26.05.2019 17:58 Report dénoncer ce commentaire

    En effet, je n'irai plus acheter en Allemagne. Je paye déjà assez de taxes, donc j'évite de me faire prendre mes dernières pièces.

    • Tom Tom le 26.05.2019 21:28 Report dénoncer ce commentaire

      pour aller à Strasbourg ben on repassera par Metz et plus par Sarrebruck

    • Pitty le 27.05.2019 09:42 Report dénoncer ce commentaire

      L'autoroute A4 vers Strasbourg est bien taxé, à choisir entre les deux, je prefere quand même le coté allemand.

  • Luxo le 26.05.2019 17:12 Report dénoncer ce commentaire

    Ils devraient aménager des grands marchés, mais vraiment énormes, aux frontières!