Enquête en cours

21 février 2019 17:23; Act: 21.02.2019 17:33 Print

Les voleurs d'explosifs voulaient s'amuser

GREVENMACHER/TRÈVES – Les enquêteurs commencent à en savoir un peu plus sur les motivations des personnes qui ont été arrêtées pour détention d’explosifs.

Voir le diaporama en grand »

op Däitsch
Sur ce sujet
Une faute?

Environ trois semaines après la découverte d’explosifs à Grevenmacher, au Luxembourg, et à Trèves, en Allemagne, les autorités commencent à y voir un peu plus clair. «La recherche de sensations fortes a joué un rôle important», a indiqué jeudi le parquet allemand. Les quatre suspects, de nationalité luxembourgeoise et allemande, ont reconnu avoir voulu mener des expériences.

Les motivations exactes des individus âgés de 19 à 24 ans ne sont pas encore totalement expliquées. Mais «des motivations religieuses ou politiques sont exclues», a réaffirmé un porte-parole du parquet, confirmant une information livrée au moment des arrestations.

Trois suspects en détention, un autre libéré

Quelque 50 kg d’explosifs, provenant d’une entreprise de la région, avaient été retrouvés le 30 janvier dans la cave d’une habitation de Trèves. Un kilogramme supplémentaire, ainsi qu’un détonateur et une mèche, avaient été découvert lors de deux perquisitions menées au Luxembourg dans le cadre de l’enquête.

Les explosifs auraient été dérobés en décembre dernier, par trois des quatre individus arrêtés. Ceux-ci font l’objet d’une enquête pour deux autres cambriolages. Les trois personnes restent en détention provisoire tandis que la quatrième a été libérée, bien qu’elle fasse toujours l’objet d’une enquête.

(sw/L'essentiel/dpa)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Peace & Love le 21.02.2019 18:50 Report dénoncer ce commentaire

    Il y a des manières légales et sécurisées pour s'amuser. Le Luxembourg nous offre un nombre élevé de clubs ! Plongée, tir sportif, karting, sport, etc. Pourquoi se compliquer la vie de cette façon ?

  • URSS/GDL le 21.02.2019 19:14 Report dénoncer ce commentaire

    Ils voulaient s'amuser? Mon œil! Les uns qui viennent de la DDR/ Allemagne et les autres du Zollverein/Luxemburg avaient d'autres intentions, pas très saines!

Les derniers commentaires

  • URSS/GDL le 21.02.2019 19:14 Report dénoncer ce commentaire

    Ils voulaient s'amuser? Mon œil! Les uns qui viennent de la DDR/ Allemagne et les autres du Zollverein/Luxemburg avaient d'autres intentions, pas très saines!

  • Peace & Love le 21.02.2019 18:50 Report dénoncer ce commentaire

    Il y a des manières légales et sécurisées pour s'amuser. Le Luxembourg nous offre un nombre élevé de clubs ! Plongée, tir sportif, karting, sport, etc. Pourquoi se compliquer la vie de cette façon ?

    • @ Peace & Love le 23.02.2019 09:51 Report dénoncer ce commentaire

      Oui mais aucun ne propose la manipulation récréationnelle d'explosifs.