Metz/Luxembourg

03 avril 2018 07:56; Act: 03.04.2018 09:36 Print

«Les voyageurs ont bien anticipé la grève»

METZ/LUXEMBOURG - Comme prévu, le trafic des trains est fortement perturbé en France. Sur la ligne Metz-Luxembourg, 20 TER circuleront sur la journée de mardi.

storybild

Le mouvement est bien suivi dans toute la France. (photo: AFP)

op Däitsch
Sur ce sujet
Une faute?

Avec 48% des cheminots en grève, la circulation des trains tourne au ralenti ce mardi en France. Dans la région Est, le trafic est conforme aux prévisions: un TER sur dix est en circulation, tandis qu'un TGV sur cinq prend son départ. Vers le Grand-Duché, la SNCF Lorraine confirme ce mardi matin qu'un total de 20 allers et retours sont assurés entre Metz et Luxembourg sur la journée de mardi. Un trajet aller et retour en TGV est par ailleurs maintenu entre Paris et Luxembourg.

«Les usagers ont bien anticipé le mouvement de grève», indique à L'essentiel Sophie Huraux, du service communication de la SNCF Lorraine. «Nous ne remarquons pas de "surflux" ou de surfréquentation en gare ce mardi matin», souligne-t-elle. Vers Luxembourg, le premier train au départ de Metz était rempli à 110%, le second à 95%, note encore la SNCF. La grève des trains s'est fait ressentir sur le trafic routier, avec une circulation très dense ce mardi matin sur l'A3 et l'A4, a indiqué l'ACL.

Pour rappel, cette grève par épisode de deux jours sur cinq doit durer jusqu'au 28 juin. Les syndicats dénoncent la suppression de l'embauche au statut à la SNCF, l'ouverture à la concurrence ou encore la transformation de la SNCF en société anonyme, prémices, selon eux, d'une future privatisation.

(L'essentiel avec afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Cacos le 03.04.2018 08:36 Report dénoncer ce commentaire

    Vivement l'ouverture à la concurrence... vivement...

  • torolkozo le 03.04.2018 09:12 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les voyageurs n'ont pas le choix puisqu'ils sont pris en otages par la caste toute puissante des cheminots et le cauchemar ne fait que commencer puisqu'il va durer jusqu'au mois de juillet quand les cheminots partent en vacances !!!

  • Bigbill le 03.04.2018 08:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Autoroute A4 Esch-Luxembourg saturée à plein bien avant 7 heures du matin et cela en plein milieu de vacances scolaires ! Grand merci aux cheminots grévistes de la SNCF !

Les derniers commentaires

  • Luxo le 03.04.2018 22:50 Report dénoncer ce commentaire

    Les cheminots peuvent faire grève. C'est leurs droits. Mais iniquement avec un brassard ou un badge. Ils doivent garantir le service publique. Aucun passager ne devrait subir un désagrément ou un retard à cause de ceux qui se déclarent en grève.

  • Manudelux le 03.04.2018 19:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il faut respecter le droit de grève

  • mac57 le 03.04.2018 15:38 Report dénoncer ce commentaire

    Je travaille au Kirchberg depuis presque 30 ans et m'y rends en voiture ! Il est certain qu'à cause de cette longue grève, je vais râler encore plus que d'habitude, voire maudire la SNCF. Mais si je veux rester objective, je me dis que tous autant que nous sommes nous souhaitons maintenir nos avantages acquis . Il faut être honnête : nous ne sommes intéressés que par nos acquis sociaux, ceux des autres de nous sensibilisent pas ! Tout cela manque de tolérance et de solidarité. A la place des agents SNCF, nous en ferions autant non ? Dans le cas contraire, alors ne nous plaignons pas !

    • stéphane le 03.04.2018 16:18 Report dénoncer ce commentaire

      Le gouvernement français ne touche à rien pour ceux en place, mais pour les nouveaux arrivant. Ils conservent l'emploi à vie quand même.

  • nole le 03.04.2018 14:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    En ce qui concerne les congés, ce n’est pas que dans votre branche que c’est un carnage: refusé, obligé de les décaler, obligé d’ôter des jours pour « boucher les trous du planning », impossible de prendre 3 semaines, pas plus de deux en congés à la fois... Dès qu’il y a des maladies, on doit faire des rappels non payés et lorsque on veut récupérer nos heures, c’est difficile car on tourne toujours au minimum.... Bref...la joie du secteur médical.....

  • Idix le 03.04.2018 14:05 Report dénoncer ce commentaire

    Ils nous menacent de 3 mois de grève... je propose que s'ils continuent une semaine de plus, on leur organise un referendum pour ou contre la privatisation !