Incendie à Strasbourg

07 mars 2020 22:16; Act: 07.03.2020 22:17 Print

«Ma porte vitrée a traversé le salon, les gonds avec»

STRASBOURG - Une explosion dans un appartement d'un immeuble de HLM à Strasbourg a fait un mort et trois blessés tôt samedi matin.

Sur ce sujet
Une faute?

Une explosion dans un appartement d'un immeuble de HLM à Strasbourg a fait un mort et trois blessés tôt samedi matin, une semaine après un dramatique incendie qui avait déjà provoqué la mort de cinq personnes dans la capitale alsacienne.

«Ce matin vers 05h45, une explosion s'est produite au 8e étage d'un immeuble de 11 étages situé dans le quartier de la Meinau, faisant un mort et trois blessés pris en charge en urgence relative», a indiqué la Préfecture dans un communiqué. «Cette explosion a provoqué un incendie qui a été maîtrisé très rapidement par les sapeurs-pompiers du Bas-Rhin». L'origine du sinistre est «inconnue pour l'instant», a déclaré sur place la sous-préfète Nadia Idiri.

«En bon état jusqu'au 5e étage»

La personne décédée était le locataire du logement qui a été soufflé, a précisé sur sa page Facebook Philippe Bies, l'un des adjoints au maire de Strasbourg. «Les dégâts sont considérables, les cages d'escaliers et les ascenseurs sont endommagés», a poursuivi Mme Idiri. Toutefois, l'immeuble est encore «à peu près en bon état jusqu'au 5e étage» et les habitants logeant dans ces premiers niveaux pourraient revenir dans leurs appartements dans la journée, a-t-elle ajouté.

Dans la journée, une cinquantaine de ménages ont en effet pu regagner leurs logements, a indiqué M. Bies. Une «vingtaine de personnes» n'ont en revanche pas pu réintégrer leur appartement et «seront donc logées à partir de (samedi) soir à l'hôtel», dans l'attente d'une solution pérennes, a indiqué sur Facebook le maire, Roland Ries.

«Un boum»

«La fenêtre, la balustrade, le balcon de l'appartement ont été soufflés, la façade de l'immeuble est bien abîmée et il y a des débris sur 150 mètres», a de son côté constaté l'adjoint au maire de Strasbourg Alain Fontanel, arrivé rapidement sur place. «Il y a une présomption d'explosion au gaz mais l'enquête démarre à peine», a-t-il encore déclaré.

Les fumées ont noirci les pourtours de plusieurs fenêtres situées vers les derniers niveaux de l'immeuble, a constaté un journaliste de l'AFP. De nombreux débris sont également visibles devant le bâtiment et sur la route qui le longe. Les habitants de l'immeuble, une centaine de personnes, ont été pris en charge dans un centre sportif voisin. «Juste avant l'aube, y a eu un "boum", ma porte vitrée a traversé le salon, les gonds avec», a raconté Pascal Wechsler, 53 ans, qui habite au 11e étage et vit «depuis 18 ans» dans cet immeuble «HLM».

Origine inconnue

«Il y avait beaucoup de fumée noire, ça a fait bouger mon frigo et ma gazinière et des vitres se sont cassées. On a ensuite assez vite été +foutus dehors+ par la police, on n'a rien pu prendre», a encore déclaré M. Wechsler, assis sur un banc dans le gymnase où les habitants ont été mis à l'abri par les secours.

M. Wechsler a pointé le mauvais état général de l'immeuble qui est relié au gaz: «Il est plus que vétuste, c'est même une honte qu'on continue à héberger des gens dedans. Plus rien ne va, l'ascenseur est constamment en panne, il y a des infiltrations d'air aux fenêtres...»

«Je dormais quand j'ai entendu une explosion, l'immeuble et mon lit ont vibré», a également raconté Jephte Kemanjou Kota, 36 ans, qui habite au 10e étage. «J'ai entendu des gens qui criaient: "ça brûle, ça brûle!". J'ai dit à mon frère de prendre sa veste et on est sortis». Strasbourg a déjà été touchée la semaine passée par un dramatique incendie qui a fait cinq morts et sept blessés dans un immeuble proche de la gare. L'origine de ce sinistre, dans un bâtiment en bon état, reste floue.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Albert le 09.03.2020 09:08 Report dénoncer ce commentaire

    Si vous cuisinez au gaz dans les appartements, cela peut arriver. Chez nous c'est interdit tout est électrique par sécurité.

  • luis le 08.03.2020 13:06 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    et oui .la bonne et douce France pays de mon enfance. passe passé passe.

Les derniers commentaires

  • Albert le 09.03.2020 09:08 Report dénoncer ce commentaire

    Si vous cuisinez au gaz dans les appartements, cela peut arriver. Chez nous c'est interdit tout est électrique par sécurité.

    • JC Der le 09.03.2020 10:16 Report dénoncer ce commentaire

      ah bon? interdit au Luxembourg ou en Belgique? Eh oui, en France, les cuisinières au gaz sont très répandues.

  • luis le 08.03.2020 13:06 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    et oui .la bonne et douce France pays de mon enfance. passe passé passe.

    • Les trolls russes sont pathétiques le 08.03.2020 14:25 Report dénoncer ce commentaire

      De votre enfance, ah bon vous êtes sûr?