Frontaliers au Luxembourg

22 mai 2019 08:13; Act: 23.05.2019 15:41 Print

Metz et Trèves veulent faire payer le Luxembourg

METZ/TRÈVES - Les deux villes ont demandé à leur pays de faire pression sur le Luxembourg pour qu'il abonde les territoires où résident de nombreux travailleurs frontaliers.

storybild

Les élus de Metz et Trèves estiment que les frontaliers ont recours aux services publics essentiellement dans leur pays de résidence, alors que les recettes fiscales perçues sur leurs salaires profitent au seul Luxembourg. (photo: Editpress/Hervé Montaigu)

Sur ce sujet
Une faute?

Dans une lettre adressée à Emmanuel Macron et Angela Merkel, les maires de Metz et de Trèves, ainsi que les présidents de deux conseils d'arrondissements allemands frontaliers du Grand-Duché, demandent «une initiative diplomatique concertée» de la France et de l'Allemagne pour obtenir la mise en place de cette compensation, sur le modèle d'un accord existant avec la Belgique.

Les élus soulignent que presque la moitié de la population active du Luxembourg, soit environ 200 000 personnes, réside dans les pays limitrophes et que le nombre de travailleurs frontaliers y a triplé depuis 1997. Tout en admettant que leurs régions profitent largement de la richesse créée au Luxembourg, via le pouvoir d'achat de ces travailleurs frontaliers, ils pointent le fait que ces derniers ont recours aux services publics essentiellement dans leur pays de résidence alors que les recettes fiscales perçues sur leurs salaires profitent au seul Luxembourg.

«Pas nécessaire d'intervenir dans ce domaine»

Les usagers «utilisant l'infrastructure et les services d'intérêt public sont de moins en moins nombreux à contribuer à leur financement et les communes doivent faire face à de gros déficits financiers», déplorent-ils. Ces élus aimeraient voir transposé à la situation de leurs territoires un système mis en place en 2002 entre le Luxembourg et la Belgique, grâce auquel la Belgique touche actuellement 30 millions d'euros par an, qu'elle répartit ensuite entre les communes accueillant de nombreux frontaliers.

Ils citent également des systèmes de compensation similaires existant entre l'Allemagne et la Suisse ou entre la Suède et le Danemark. Rappelant que le traité d'Aix-la-Chapelle, signé en janvier, prévoit une intégration franco-allemande accrue, les signataires demandent à Angela Merkel et Emmanuel Macron de plaider leur cause auprès du Luxembourg, qui «ne considère pas nécessaire d'intervenir dans ce domaine», condition indispensable selon eux à l'approfondissement de la coopération transfrontalière.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Sans gêne! le 22.05.2019 09:01 Report dénoncer ce commentaire

    Ils économisent déjà les indemnités de 200.000 chòmeurs et recoivent le bénéfice des achats, y compris la TVA et autres taxes de voitures, faits avec l'argent que les frontaliers ramènent de Luxembourg...

  • Peter le 22.05.2019 11:37 Report dénoncer ce commentaire

    Un peu gonflé de la part des élus français de demander une compensation du Luxembourg alors que bientôt, les salaires des frontaliers français vont être également imposés dans leur pays de résidence! À penser comme ça, le Luxembourg devrait bientôt demander une compensation à la France parce que les résidents préfèrent passer leurs vacances et dépenser leur argent dans le sud de la France plutôt que dans le Müllerthal.

  • Je ne supporte plus... le 22.05.2019 11:31 Report dénoncer ce commentaire

    Dominique Gros semble oublier que les frontaliers ont aussi un cout pour le Lux, les impôts des frontaliers payés au Lux servent aussi a compenser ces couts. J'invite Monsieur Gros a venir faire un tour en fin de journée ou les WE pour voir le nombre de frontaliers qui utilisent aussi les services d'intérêts publics au Lux! Ca devrait meme être l'inverse, la France devrait nous verser de l'argent pour l'entretien de nos routes et autres transports pck avec le nombre de frontaliers qui utilisent nos infrastructures, celles-ci doivent être entretenues bcp plus fréquemment!

Les derniers commentaires

  • Loyaliste le 23.05.2019 10:01 Report dénoncer ce commentaire

    La ministre a trancher .

  • juju le 23.05.2019 07:22 Report dénoncer ce commentaire

    Plus de 100000 chômeurs qui ne sont pas payés par pole emploi grâce au travail qu'ils ont pu trouver au luxembourg et en plus la france veut une indemnité? c'est le monde à l'envers!!

  • thebread le 22.05.2019 16:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    combien de français payent un impôt sur le revenu 43%environ combien utilisent les infrastructures écoles et autres services de l'état 100% donc eux aussi devraient payer quelque chose

  • elo le 22.05.2019 16:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ce n’ est pas juste que ce soit encore les frontaliers qui doivent payer... normal de travailler à Luxembourg ???????? et de payer les impôts au Luxembourg... pourquoi les payer en France .. pas d’ accord !!! On paye déjà beaucoup de taxes !!! Ils ne savent plus quoi faire !!!! Il ne faut pas accepter cela !!!! Stop ????

    • dulux le 23.05.2019 09:12 Report dénoncer ce commentaire

      Vous y vivez en France alors vous payez les infrastructures que vous utilisez, je ne vois pas le probleme.

  • Réalité le 22.05.2019 16:15 Report dénoncer ce commentaire

    Si tout doit être "juste", il faudrait aussi que les Français qui travaillent en Belgique paient leurs impôts en Belgique, ce qui n'est pas encore le cas !!! ils paient leurs impôts en France! Pourquoi ??

    • jeremy le 22.05.2019 23:14 Report dénoncer ce commentaire

      faux, plus depuis des années, sauf pour les anciens qui ont connus l'ancien systeme