France/Grand Est

01 décembre 2021 12:37; Act: 01.12.2021 13:17 Print

Pétards et feux d'artifice interdits dans le Bas-​​Rhin

STRASBOURG - La vente et l'utilisation «d'artifices de divertissement» sont interdites tout le mois de décembre dans le Bas-Rhin, a annoncé la préfecture.

storybild

La préfecture du Bas-Rhin a pris les devants pour interdire les feux d'artifices pour les particuliers. (photo: Pexels/Matheus Bertelli)

Sur ce sujet
Une faute?

La vente et l'utilisation «d'artifices de divertissement» sont interdites tout le mois de décembre dans le Bas-Rhin, alors que pétards et feux d'artifice font partie des traditions du réveillon de fin d'année en Alsace, a annoncé mardi la préfecture évoquant des raisons de sécurité et sanitaires.

«La préfète (du Bas-Rhin Josiane Chevalier, ndlr) a décidé d'interdire, du 1er décembre à minuit au 3 janvier à 8h le port, le transport, l'achat, la vente et la cession de l'ensemble des artifices de divertissement et des articles pyrotechniques (catégorie C1, F1, C2, F2, C3, F3, C4 et F4)», indique la préfecture dans un communiqué. Seuls les feux d'artifice à usage professionnel restent autorisés aux personnes ayant un agrément adéquat.

Des violences contre les forces de l'ordre

Tout comme en Allemagne voisine, en Alsace, pétards et feux d'artifice résonnent traditionnellement avec force la nuit de la Saint-Sylvestre, entraînant régulièrement des blessures graves, voire des morts. Lors de la dernière nuit de la Saint-Sylvestre, un homme de 25 ans était mort «la tête arrachée» par un mortier d'artifice, dans un village entre Strasbourg et Colmar, et plusieurs autres personnes avaient été blessées dans le département du Bas-Rhin.

Le réveillon de l'année précédente avait lui été marqué à Strasbourg par des violences contre les forces de l'ordre et les pompiers, visés notamment par des mortiers d'artifice. Outre ces accidents réguliers, la préfecture du Bas-Rhin souligne que, compte tenu de la situation sanitaire, il est «indispensable pendant ce mois de décembre d'éviter tout rassemblement spontané lié à la vente ou à l'utilisation de ces artifices».

En outre, le maintien du plan Vigipirate au niveau «sécurité renforcée - risque attentat», «l'utilisation des artifices de divertissement et des articles pyrotechniques est de nature à perturber la mission de protection des forces de l'ordre», a précisé la préfecture.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Titus le 01.12.2021 17:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le plus triste c'est qu'ils crament les voitures des gens qui vivent dans leur quartier, alors que ceux là n'ont pas vraiment les moyens d'être assurer ou de les changer.

  • duvaro le 01.12.2021 13:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    T'inquiète, ils trouveront d'autres activités, dont leur préférée : brûler les voitures des autres.

  • Les menteurs au pouvoir le 01.12.2021 18:09 Report dénoncer ce commentaire

    Voler, mentir, manipuler restent autorisés.

Les derniers commentaires

  • Carlo le 02.12.2021 10:12 Report dénoncer ce commentaire

    Enfin des politiciens courageux ....... j'espère (pour une fois) que le Luxembourg va copier cette action.

  • luxo le 02.12.2021 08:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Qu’est-ce qu’on attend au Luxembourg pour interdire également ces feux d’artifice et les pétards ! Faut il attendre des blessés ou des morts pour protéger ceux qui veulent dormir tranquillement ?

    • Joao le 02.12.2021 10:07 Report dénoncer ce commentaire

      il faut tout interdire alors, pourqoui vendre des cigarettes encore? des voitures? tout est mortel, tout depend uniquement de l utilisation qu'on en fait. Il faut ce comporter en bon pere de famille et il y aurais beaucoup moins de souci ;)

    • luxo le 02.12.2021 21:32 Report dénoncer ce commentaire

      Un bon père de famille laisse les gens dormir et ne les réveille pas au milieu de la nuit avec des coups de feu ou des bombes.

  • la nature. . le 02.12.2021 08:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Depuis que je vous ai vue pour la première fois ,aujourd'hui mon plus grand regret c est ce que vous êtes devenus. mon destructeur.

  • pep le 01.12.2021 19:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Encore et encore des interdits

  • Les menteurs au pouvoir le 01.12.2021 18:09 Report dénoncer ce commentaire

    Voler, mentir, manipuler restent autorisés.