Régionales en France

04 janvier 2016 08:56; Act: 04.01.2016 17:33 Print

Philippe Richert a été élu à la tête de l'ACAL

LORRAINE - Les premiers présidents des sept nouvelles grandes régions françaises sont élus lundi. Philippe Richert a pris les rênes de l'Alsace Champagne-Ardenne Lorraine (ACAL).

Sur ce sujet
Une faute?

L'ancien président de la région Alsace a été élu à la tête de la nouvelle région ACAL ce lundi. Assisté par la benjamine du conseil Stéfanie Coniglio (FN), le doyen de l'assemblée, Jean-Pierre Masseret (candidat de la gauche déchu du PS et président sortant de la région Lorraine), avait ouvert la séance à 11h. Il a ensuite annoncé les deux candidatures enregistrées: celles de Philippe Richert (LR-UDI) et de Florian Philippot (FN). Aucun candidat de gauche ou du PS n'a été annoncé.

La droite ayant 104 conseillers sur les 169 élus, sans surprise, c'est son candidat qui a remporté les suffrages (102 voix sur 168 votants contre 46 pour Philippot). Sur les 20 votes blancs ou nuls, la majorité provient des 19 élus de la liste de Masseret. «Je ne prendrai aucun autre mandat électif», a précisé Philippe Richert. «Montrons aux citoyens que l'action publique, quand elle a du sens, peut aider à changer la vie», a-t-il ajouté. «Je veillerai aussi que tous les moyens soient à disposition de l'opposition pour le bien de la communauté» et «qu'il y ait une répartition juste des fonctions et des rôles» entre les anciennes capitales régionales, dont Metz et Strasbourg.

Autres élections ce lundi

Chacun des dix départements aura donc un vice-président au nouveau conseil régional, a expliqué le nouveau président. Les cinq plus grands départements auront un vice-président supplémentaire (voir ci-contre). Il y aura également 40 conseillers régionaux. Les membres du conseil régional ont été élus dans la foulée: 34 sièges pour la droite (dont les 15 vice-présidents), 15 pour le FN et 6 pour les élus de gauche. Richert proposera comme prévu à l'assemblée une limitation (inférieure à la loi) des indemnités des élus, y compris celles du président, et la nomination d'un déontologue pour veiller à la bonne conduite de ses conseillers.

Première étape après les régionales de décembre, l'élection des patrons de régions marque la naissance de ces nouvelles collectivités nées de la fusion des anciennes régions. Six autres présidents sont élus ce lundi, dont le centriste Hervé Morin à la tête de la Normandie. Ils devraient être portés sans difficulté à la tête des nouveaux exécutifs. L'élection à la tête des exécutifs régionaux est sans suspense, les listes qui l'ont emporté aux régionales étant assurées de disposer de la majorité dans les assemblées et leurs chefs de file d'en prendre les commandes.

(Jonathan Vaucher/L'essentiel avec AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • inem le 05.01.2016 06:45 Report dénoncer ce commentaire

    Curieux de voir si ce Président tiendra compte de la représentativité des élections pour désigner ou élire des élus de tous les groupes ou s'il va favoriser le PS pour son coup de pouce ?????

Les derniers commentaires

  • inem le 05.01.2016 06:45 Report dénoncer ce commentaire

    Curieux de voir si ce Président tiendra compte de la représentativité des élections pour désigner ou élire des élus de tous les groupes ou s'il va favoriser le PS pour son coup de pouce ?????