À Florange

29 janvier 2020 08:17; Act: 29.01.2020 17:07 Print

Plus jeune maire de France, Rémy Dick se représente

FLORANGE - Rémy Dick, devenu à 22 ans le plus jeune édile de France lors de son élection en 2016 à Florange (Moselle), brigue un nouveau mandat.

storybild

Le jeune édile, grand amateur de jeux vidéo de stratégie, veut définitivement tourner la page «du déclinisme industriel». (photo: AFP/Jean-christophe Verhaegen)

Sur ce sujet
Une faute?

«De tous les mandats politiques, il n'y a pas plus intéressant que celui de maire»: à 25 ans, Rémy Dick, devenu le plus jeune édile de France lors de son élection en 2016 à Florange (Moselle), brigue un nouveau mandat. À 22 ans, il avait été élu par le conseil municipal le 1er décembre 2016, après une crise politique au sein de la majorité. Le maire (LR), Michel Decker, avait démissionné «et personne ne voulait prendre sa place», se souvient Rémy Dick. Personne, sauf lui.

Il était 21e sur la liste de M. Decker en 2014, avait intégré Science-Po Paris grâce à une convention d'éducation prioritaire et se passionnait pour la politique depuis l'âge de 13 ans. «Quand le groupe m'a proposé de devenir maire, j'ai dit oui tout de suite et... il a fallu un peu de travail», s'esclaffe-t-il avec franchise. S'il a bénéficié de «la bienveillance» et de l'entregent de certains élus mosellans, il a dû «imposer (son) autorité» et «expliquer aux administrés (sa) légitimité institutionnelle et non pas démocratique».

«C'est très enrichissant de parler aux habitants»

Rémy Dick, traits juvéniles et phrasé rapide, reconnaît volontiers «des erreurs de jeunesse». «Une fois qu'on s'est pris une baffe, deux baffes, trois baffes, on comprend comment réajuster son rôle et si on incarne le personnage du maire, on est respecté», dit-il. La question de briguer un nouveau mandat «ne s'est pas posée», tant il rêve de «métamorphoser» sa ville de quelque 12 000 habitants, mélange de maisons ouvrières, pavillons et petits immeubles, avec, dans la partie centrale, des équipements et une usine d'ArcelorMittal.

Rémy Dick multiplie les porte-à-porte avec son équipe. «C'est très enrichissant de parler aux habitants sans filtre et de les écouter», ajoute-t-il. Sur ses affiches, le vert et le bleu se mélangent, sans aucune allusion au parti Les Républicains. «J'ai encore ma carte de 2019, mais je ne sais pas si je vais la renouveler. J'ai quelques états d'âme», confie-t-il. «On se retrouve dans un parti qui n'existe plus, ne parle plus aux gens, ne sait plus quelle est son identité», soupire l'élu.

«On a une gestion assez classique»

«Je reste toujours de droite», souligne-t-il en citant «les valeurs qui fondent (son) engagement politique: le mérite au travail, la défense de la République, l'autorité de l'État». En revêtant l'écharpe tricolore, il a découvert «trois métiers: leader d'un groupe politique, chef d'entreprise pour monter des projets, et pater familias, bienveillant envers tout le monde».

Côté finances, «on a une gestion assez classique: la rigueur les trois premières années et l'opportunité de pouvoir faire des projets les trois dernières années», résume le jeune homme. L'endettement a baissé, les impôts locaux ont augmenté «pour compenser la baisse des dotations de l'État» et l'investissement a atteint 9 millions avec un seul emprunt de 2,5 millions l'an dernier, se félicite M. Dick.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Prolux le 29.01.2020 12:20 Report dénoncer ce commentaire

    Un jeune dont les gilets jaunes feraient bien de prendre en exemple. Il s'engage lui.

  • boninfo le 29.01.2020 11:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    D'après les dire, il paraît que 2 membres du Front national vont rejoindre sa liste qui sera connu fin février-5 Mars au plus tard. à voir si ça sera bien le cas...

  • inem le 30.01.2020 06:52 Report dénoncer ce commentaire

    Il est grand temps que les anciens se retirent. A 70 ou 75 ans, laissons les jeunes montrer ce qu'ils savent faire

Les derniers commentaires

  • gils le 30.01.2020 08:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ses réalisations sont vraiment grotesques sur Florange...

  • patience le 30.01.2020 07:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C est trop jeune pour piloter une bille. A mon sens les anciens tirent les ficelles et en tirent eux même les bénéfices. Mais bon loin de tout cela Florange est choisit pour sa proximité avec le Luxembourg, à deux pas des grands commerces, à mi chemin avec Metz et un réseau de bus très bien desservis. A ça viennent s ajouter des taxes abordables. Alors tenant en considération tous ces points et que au final nous vivons dans des villes dortoirs je trouve cette ville très attractive. Les personnes âgées n ont pas à s en faire car tout est à proximité et ne souffrirons pas de leur petite retraite. Quand on choisit une habitation il faut réfléchir à l avenir aussi surtout lors d un investissement

  • inem le 30.01.2020 06:52 Report dénoncer ce commentaire

    Il est grand temps que les anciens se retirent. A 70 ou 75 ans, laissons les jeunes montrer ce qu'ils savent faire

  • Rotadam le 29.01.2020 16:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Avec un nom pareil, nul doute qui a une tête de.....vainqueur.

  • Macron le 29.01.2020 12:53 Report dénoncer ce commentaire

    Ca ne pouvait se passer que dans une ville dégradée comme Florange. Les vieux de la politique n'aiment céder leur position de confort, donc quand un jeune émerge c est toujours un peu louche

    • Pierre le 29.01.2020 16:36 Report dénoncer ce commentaire

      Je suis de cette ville et le maire qu'il remplace est un ancien professeur de collège et ami de mes parents. Il ya en effet eu beaucoup d'attaques virulentes vis a vis du maire qu'il remplace actuellement, qui a préféré céder sa place- Les autres membres de la liste (il était milieu de liste de mémoire) ont simplement eu peur de se retrouver en première ligne (toujours plus facile d'être un mouton et de suivre un chef que de devenir chef..). DOnc louche non, atypique oui -