En Alsace

04 août 2021 08:44; Act: 04.08.2021 10:21 Print

Pokaa, premier chien renifleur de Covid en Ehpad

Une truffe affutée contre le Covid-19: depuis vendredi, Pokaa, golden retriever de 2 ans, déploie son flair à l'Ehpad La Roselière pour y détecter les éventuels cas positifs.

storybild

Pokaa détecte le Covid. (photo: AFP/Sebastien Bozon)

Sur ce sujet
Une faute?

Pensionnaire de cet établissement de la région de Colmar, Christophe Fritsch a déjà eu affaire aux tests Covid. L'an passé, cet ancien horticulteur de 85 ans a été frappé par le virus. Il s'en est sorti mais quand on lui demande ce qu'il pense des tests menés par Pokaa, l'octogénaire ne cache pas sa préférence: «Ça ne se compare pas. C'est très agréable. On comprime un petit morceau de tissu» sous l'aisselle et «au bout de 5 minutes, on retire. Un test PCR, c'est quand même plus compliqué...».

Manipulés avec des gants pour ne pas y imprimer une autre odeur corporelle, les échantillons imprégnés de sueur sont placés dans des sachets stériles, puis déposés dans des boîtes. Le chien les renifle l'une après l'autre et s'assoit s'il détecte un cas positif. Un test PCR viendra ensuite confirmer ce que son flair aura détecté.

Bluffant

Ce que sa truffe aiguisée détecte, c'est la protéine Spike, celle par laquelle le virus entre dans les cellules pour les infecter, explique Alain Legrand, directeur général de Handi'chiens, association spécialisée dans l'éducation de chiens d'assistance pour personnes en situation de handicap, dont Pokaa est issu. Handi'chiens dispose de quatre centres d'éducation en France, dont un à Kunheim, accolé à La Roselière.

Lors des tests menés la semaine dernière au sein de l'Ehpad sur des échantillons de l'hôpital de Strasbourg, Pokaa a reconnu «à 100%» les positifs et les négatifs, explique le Dr Pierre Kohser, médecin de La Roselière. «Assez bluffant...». Capable de «repérer l'ensemble des variants connus», Pokaa score à «100% sur les symptomatiques» et à «95% sur les asymptomatiques», catégorie qu'il est crucial de repérer, poursuit M. Legrand. Chez ces derniers, il peut même «détecter le virus à peu près 48 heures avant les tests PCR».

Si l'idée de chiens détecteur de maladies (cancers, épilepsie...) n'est pas inédite - une expérience de détection Covid par des canidés a eu lieu en Corse en 2020 - la nouveauté avec Pokaa, c'est qu'il est actuellement le seul chien renifleur de Covid «dans un Ehpad en France», explique Alain Legrand. Une présence très utile, relève le Dr Kohser, car ce testing est «simple», très peu coûteux et «bien toléré» par les résidents, souvent atteints de troubles cognitifs comme Alzheimer et qui «se débattent quand on leur fait un frottis».

«Sauver des vies»

Directeur de La Roselière et président de Handi'chiens, Robert Kohler est convaincu de l'utilité de ces tests en Ehpad où ils peuvent «sauver des vies». À l'image des autres Ehpad de France, La Roselière a été durement frappée par les deux premières vagues, avec «une surmortalité de 17 ou 18 personnes», témoigne le Dr Kohser.

Aucun cas n'a été détecté chez les résidents depuis décembre 2020, précise M. Kohler, qui envisage malgré tout de procéder à une «cartographie» virale en soumettant les 127 résidents et 110 membres du personnel, en grande majorité vaccinés, au flair de Pokaa. «Une série de tests toutes les deux ou trois semaines me paraît un calendrier opportun», pourquoi pas en incluant les visiteurs, glisse-t-il.

L'association, qui a financé la formation de ses trois chiens, aimerait désormais voir essaimer ce système dans d'autres établissements. Impensable toutefois sans l'aide financière des pouvoirs publics : Handi'chiens, qui vit principalement de dons, ne peut pourvoir à la formation de ses 250 chiens, expliquent MM. Legrand et Kohler, pour lesquels un «appui des autorités de santé serait vraiment un plus».

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Nul n'est prophète en son pays le 04.08.2021 09:45 Report dénoncer ce commentaire

    Il serait bientôt temps de généraliser ce procédé infaillible, aux résultats immédiats et économiquement moins coûteux. Dès mars 2020, un professeur de l'école vétérinaire de Maison-Alfort obtenait d'excellents résultats avec ces truffes à membrane olfactive 1 million de fois plus puissante que celle de l'humain. Programme expérimenté et généralisé avec succès dans de nombreux pays. A part demander une cargaison de documents administratifs à ce professeur, les autorités françaises, elles, traînent encore les pieds. Comme d'habitude!

  • bwiltz le 04.08.2021 18:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et dans deux semaines il sera malade ????

  • Serge le 04.08.2021 12:20 Report dénoncer ce commentaire

    Un très beau chien.

Les derniers commentaires

  • befa le 06.08.2021 08:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le vaccin n’est pas efficace à ???? arrêtons le

  • befa le 06.08.2021 08:08 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Non on préfère vacciner tt la planète aux risques et péril plutôt que de cibler avec des test ! A la cupidité quand tu nous tient

  • TontonB le 05.08.2021 23:23 Report dénoncer ce commentaire

    N'importe quoi ...

  • Cordi le 05.08.2021 22:45 Report dénoncer ce commentaire

    Est il de la famille de Matt Pokora ?

  • Minou le 05.08.2021 22:39 Report dénoncer ce commentaire

    Moi je peux renifler l'odeur du dîner et deviner ce que c'est !!! 100% de réussite !