TER France-Luxembourg

19 juin 2019 12:18; Act: 19.06.2019 15:24 Print

«Six mois de galère pour les frontaliers»

THIONVILLE/LUXEMBOURG - Les TER non équipés du système ERTMS ne pourront plus circuler au Grand-Duché en 2020. Le président de la région Grand Est a réagi.

storybild

À partir du 1er janvier 2020, les frontaliers seront contraints à un changement de rame à Thionville pour rallier le Grand-Duché. (photo: Editpress)

Sur ce sujet
Une faute?

Les frontaliers qui utilisent quotidiennement le train pour se rendre au Luxembourg devront bien envisager des solutions alternatives, à partir du 1er janvier 2020. Mardi, l'autorité de sécurité ferroviaire du Luxembourg a confirmé que passé cette date, les TER non équipés du système de sécurité européen ERTMS ne pourront plus circuler au Grand-Duché, explique Le Républicain Lorrain. Une décision que ne comprend pas Jean Rottner, président de la région Grand Est, qui la qualifie «d'inquiétante pour les conditions de transport des travailleurs frontaliers et prise en dépit de toutes les propositions formulées par la Région et la SNCF».

Selon le président de la région Grand Est, la confirmation de l'échéance du 1er janvier 2020 «va conduire à au moins six mois de galère pour les travailleurs frontaliers», délai prévu par la SNCF pour équiper l'ensemble de ses 25 rames avec le nouveau système de sécurité. Jean Rottner s'interroge notamment sur le fait que l'autorité de sécurité a accordé une dérogation d'un an supplémentaire aux trains de fret: «Il semble que le Grand-Duché privilégie les marchandises qui servent ses propres intérêts économiques, plutôt que les travailleurs frontaliers qui ne résident pas dans ce pays».

Trouver une solution aux 12 000 usagers concernés

Si la situation reste figée au cours des prochains mois, de nombreux voyageurs en provenance de la France devront s'arrêter à Thionville et embarquer à bord d'une rame CFL, à partir du 1er janvier 2020. À cette date, en effet, seule une douzaine de rames de la SNCF seront équipées du système ERTMS.

Le président de la région Grand Est indique qu'il souhaite une réunion d'urgence entre François Bausch, ministre luxembourgeois de la Mobilité et Elisabeth Borne, ministre française des Transports, afin d'apporter une solution aux quelque 12 000 usagers concernés. Dans l'attente, la Région va demander à la SNCF d'établir «un plan de transport adapté» pour la mi-décembre 2019.

(pp/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • mcjdg le 19.06.2019 15:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Tout le monde s’émeut de la décision du Luxembourg mais la question à se poser est pourquoi la SNCF n’a pas équipé ses rames dans le délai imparti ? Les luxembourgeois ont bien réussi à équiper les leurs. Est ce dans l’espoir d’obtenir x dérogations et donc de faire des économies sur le dos de la sécurité des frontaliers ?

  • tallac le 19.06.2019 15:22 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il on déjà eu un délai. la date du premier janvier ne sort pas du chapeau comme cela et ne le découvre pas.Toujours à la dernière minute

  • Lou Lulu le 19.06.2019 13:51 Report dénoncer ce commentaire

    Il est quand meme normal pour le Luxembourg de s'inquieter plus des personnes a bord des trains, que des marchandises non? Pourquoi ne pas voir la chose de ce cote la au lieu de mettre de l'eau sur le feu? Et puis si la France faisait le necessaire a temps il n'y aurait pas de soucis non?

Les derniers commentaires

  • Triple A le 20.06.2019 14:09 Report dénoncer ce commentaire

    Ha !!! Le Luxembourg et sa gestion à géométrie variable des obligations européennes !!!!! Cette fois le pays joue au bon élève, puisqu'il se trouve dans les normes requises. A l'inverse, il demande des délais de plusieurs années (...) pour prendre en charge les indemnités chômage des travailleurs frontaliers !!!!! Toujours les mêmes qui morflent.

  • John le 20.06.2019 12:53 Report dénoncer ce commentaire

    c'est marrant, on dirait que les luxembourgeois soutiennent leur pays, sans se soucier des frontaliers qui viennent enrichir leur pays, et les frontaliers français soutiennent la sncf, malgré les risques qu'ils encourent. Dialogue de sourds. A mon avis des responsables jouent à qui à la plus grosse, et entrainent les peuples avec eux.

  • Christopher le 20.06.2019 00:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    c la SNCF qui a exigé du Luxembourg l'installation du système etcs a cause des accident grave qu'il y a eu a zouffgen et autre ,et maintenant il reproche au Luxembourg,d'appliquer la règle .

  • Galerman le 19.06.2019 20:23 Report dénoncer ce commentaire

    6 mois de galère? La bonne blague! Ça fait déjà 6 mois que c’est la galère avec les travaux à la gare de lux

    • Que moi le 20.06.2019 07:25 Report dénoncer ce commentaire

      Suffit de ne pas s'y rendre

    • David le 20.06.2019 08:56 Report dénoncer ce commentaire

      Mais pourquoi d'après vous il y a des travaux à la gare de Luxembourg??? Faut quand même réfléchir un peu par soi-même...

  • Mimivergetures le 19.06.2019 19:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pourquoi ne pas avoir anticipé ce changement...ça va se répercuter sur les routes et tout le monde va en pâtir.. ;-(

    • Olieef le 20.06.2019 13:18 Report dénoncer ce commentaire

      Il n'a pas été anticipé par la SNCF parce que les CFL ont anticipé ce changement... Il intervient a cause du grave accident survenu il y a quelques temps déjà