Environnement

09 octobre 2018 11:59; Act: 09.10.2018 12:06 Print

Strasbourg s'active contre les voitures polluantes

STRASBOURG - La ville de Strasbourg, comme 14 autres villes en France, s'est engagée lundi, à à créer ou renforcer des «zones à faibles émissions» (ZFE) polluantes.

storybild

Comme Strasbourg, 14 autres collectivités vont mettre en place des zones de circulation restreinte - ou zones à basse émission - d’ici fin 2020.

Sur ce sujet
Une faute?

Quinze territoires en France, dont la ville de Strasbourg, se sont engagés lundi, à créer ou renforcer des «zones à faibles émissions» (ZFE) polluantes, alors que le Conseil d'État a sommé le gouvernement d'agir pour lutter contre la pollution de l'air et que la France est menacée de condamnation européenne. Ces engagements avaient été annoncés en juillet et s'inscrivent dans le plan du gouvernement pour favoriser les alternatives à la voiture individuelle et à verdir les transports.

Strasbourg, comme Marseille, Clermont-Ferrand, Fort-de-France, Grenoble, Lyon, Montpellier, Nice, Paris et la métropole du grand Paris, Reims, Saint-Étienne, Toulon, Toulouse et Rouen - soit 20 millions d'habitants en tout - ont signé cet engagement pour créer des zones à faibles émissions d'ici à la fin 2020.

48 000 décès prématurés

Aujourd'hui, seules les villes de Paris et de Grenoble sont dotées de zones à circulation restreinte pour certains véhicules automobiles, la France étant très en retard dans ce domaine par rapport à ses voisins européens. Valence et la vallée de l'Arve (Haute-Savoie), qui font partie des territoires problématiques en termes de pollution atmosphérique, valant à la France d'être dans le viseur de la justice européenne, manquaient lundi à l'appel.

L'État, de son côté, permettra dans le cadre de la future loi sur les mobilités (LOM) le déploiement d'un contrôle vidéo automatisé pour s'assurer du bon respect de ces ZFE. Bruxelles a ouvert en 2011 une procédure contre la France devant la Cour de justice de l'Union européenne, en raison de dépassements trop fréquents des valeurs limites européennes pour les particules PM10 dans une dizaine de villes. Les particules en suspension dans l'air sont à elles seules responsables de quelque 48 000 décès prématurés par an en France, selon Santé publique France.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Dunimportequoi le 09.10.2018 13:39 Report dénoncer ce commentaire

    et les avions,camions et bâteaux qui pollulent l'air et notre environnement? Ah oui on va les subventionner encore...

  • taz red le 09.10.2018 13:19 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    et contre les bateaux de tourisme type pakbo et porte conteneurs ils font quoi ?ces bateau polluent plus que des milier de voitures.

  • Kévin le 09.10.2018 14:47 Report dénoncer ce commentaire

    Marseille ??? Avec le port juste à côté et tout les paquebots de croisière qui laissent leurs moteurs au fioul lourd tourner la journée on va nous empêcher de rouler en voiture. Faudrait arrêter de taper sur l'automobile

Les derniers commentaires

  • Ras-le-bol des taxes le 10.10.2018 22:18 Report dénoncer ce commentaire

    Je laisse souvent ma voiture au garage, je n'ai pas envie de tout dépenser en taxes, alors qu'il y a bien mieux à faire dans la vie.

  • facochere le 10.10.2018 12:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pour les gens qui travaillent en villes bien desservies, oui. Mais en milieu rural, la voiture est indispensable.

  • Dégoûté le 09.10.2018 23:12 Report dénoncer ce commentaire

    Ce n'est qu'un prétexte pour nous enlever la liberté de voyager en voiture et à nous forcer à prendre les transports en commun. Les riches pourront toujours accéder à ces endroits avec leurs limousines avec chauffeur.

  • Manuel le 09.10.2018 22:44 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C est plus facile de taper sur les petits, que sur tous les grands groupes qui polluent à mort. L économie globale oblige...

  • Titanic le 09.10.2018 22:19 Report dénoncer ce commentaire

    Un bateau de croisière pollue autant que 1.000.000 de voitures. Les 30 plus gros bateaux polluent autant que toutes les voitures du Royaume Uni et ne transportent que entre 100 et 120.000 personnes... C'est plus facile de s'attaquer aux voitures personnelles qu'au bâtiments de grosses compagnies et le fric qu'elles rapportent aux actionnaires... Cherchez l'erreur.

    • No comment le 10.10.2018 16:52 Report dénoncer ce commentaire

      L'accord de Paris (AP) est signé par tous les pays, sauf un. Or ces paquebots évoluent hors des territoires nationaux et ne sont pas concernés par l'AP. Les AP ne couvrent pas encore toute la surface de la Terre, voilà l'erreur. Même chose pour les avions.