À Virton

13 janvier 2020 11:05; Act: 13.01.2020 13:00 Print

Une bagarre a impliqué trois jeunes de Longwy

VIRTON/LONGWY - La police belge et la police française n'ont pas traîné pour arrêter trois jeunes Longoviciens impliqués dans une bagarre qui avait été filmée à Virton.

storybild

Loan Geneve s'est fait tabasser à coup de pierres, le samedi 4 janvier, à Virton. (photo: Facebook )

Sur ce sujet
Une faute?

Les faits datent du samedi 4 janvier 2020, à Virton, lorsqu'une quinzaine de jeunes originaires de Longwy ont roué de coups trois jeunes Virtonais, rue du Faubourg d'Arrival, à proximité du rond-point du Carrefour, entre le centre-ville et le stade de football.

Le quotidien La Meuse nous apprend, ce lundi dans ses pages, que «trois jeunes Français originaires de Longwy ont été placés sous mandat d'arrêt» depuis le vendredi 10 janvier 2020. Les faits reprochés sont les suivants: «Auteurs ou coauteurs, de coups et blessures volontaires avec préméditation ayant entraîné une incapacité de travail personnel».

Bien au-delà des frontières, cette histoire avait largement fait parler d'elle lorsque la mère de Loan, 18 ans, a partagé la photo de son fils, blessé, sur les réseaux sociaux. On y découvrait en effet le visage fracassé du jeune homme qui avait été frappé à l'aide d'un pavé. Quasiment dans la foulée, d'autres vidéos sont apparues, encore sur les réseaux sociaux, où l'on pouvait distinguer une forte bande s'en prendre au jeune homme, couché par terre.

Voici une vidéo où on voit de loin mon fils se faire tabasser gratuitement par une bandes de petites m... Nous avançons dans nos recherches Merci amis Facebook pour vos partages et vos témoignages qui aussi petits soient-ils sont très importants. Si vous avez plus d’infos contactez-moi Triste monde... on reste spectateur d’un acte aussi odieux

Publiée par Laetitia Laurent sur Samedi 4 janvier 2020

(fl/L'essentiel )

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Bref le 13.01.2020 11:59 Report dénoncer ce commentaire

    Lancer volontairement un pavé sur le visage de quelqu'un pour moi ce n'est pas un "coup", c'est une tentative de meurtre (avec préméditation si le pavé a été ramené par le prévenu sur les lieux de l'incident). J'espère que la sanction sera très lourde !!

  • AndJusticeForAll le 13.01.2020 12:54 Report dénoncer ce commentaire

    Sûr que l'on se sent plus fort à plusieurs, une bande de lâches ni plus ni moins.

  • taxi le 13.01.2020 18:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et j'espère qu'on arrêtera cette bande d'abrutis et qu'ils répondront de leur actes le plus vite possible et qu'ils seront condamnés avec la plus grande force !!!

Les derniers commentaires

  • zaaz le 14.01.2020 10:18 Report dénoncer ce commentaire

    Quand on a pas d'éducation et qu'on se comporte comme des singes... 4 murs et un lit pour réfléchir 4 ou 5 ans c'est une solution

  • DeFranzooos le 14.01.2020 08:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Tjs les mêmes.....

  • barbare le 14.01.2020 08:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je connais une collègue qui a eu le droit à un lynchage psychologique lors d une réunion ( cette collègue était d origine « différente »avait averti sa chef de mobbing et racisme et sa chef a organisé un lynchage psychologique contre elle , barbare ce monde du travail )

    • Mimi le 14.01.2020 09:08 Report dénoncer ce commentaire

      Ok vous avez peut-être raison mais rien à voir avec l'article et le sujet.

  • minimum le 14.01.2020 08:18 Report dénoncer ce commentaire

    prison a toute la bande sans exeption.... et idem avec sursis pour les parents.

  • lolita le 14.01.2020 07:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C jeune on été arrêtés...le pbl c qui n y a.pas de videurs pour maintenir l ordre ...il faut responsabiliser le patron de ce ce café /boîte il est responsable aussi...l effet de groupe /hyène c jeunes sont français et la justice va les punir

    • Roger le 14.01.2020 09:56 Report dénoncer ce commentaire

      Il ne s'agit pas ici d'un café ou d'une boite ca s'est passé en pleine rue.