Vosges

24 novembre 2021 11:51; Act: 24.11.2021 12:57 Print

Trois membres d'une même famille tués par le Covid

VOSGES - Un quadragénaire et ses parents sont décédés en l'espace de quelques jours, à Courcelles-sous-Châtenois, dans l'ouest des Vosges.

storybild

Les trois membres de la famille n'étaient pas vaccinés. (photo: AFP/Sergei Supinsky)

Sur ce sujet
Une faute?

Le Covid a emporté trois membres d'une même famille résidant à Courcelles-sous-Châtenois, dans les Vosges. Dominique (48 ans), Odile (82 ans) et Robert (89 ans) ont tous succombé à la cinquième vague du virus, les uns après les autres, révèle Vosges Matin.

Le fils, Dominique, a d'abord été retrouvé sans vie au domicile familial, dimanche 14 novembre. Le lendemain, c'est sa mère qui succombait au Covid, à l'hôpital. Le père était victime du même virus, une semaine plus tard. Aucun d'eux n'était vacciné contre le coronavirus, précise le quotidien.

La belle-fille des octogénaires reste sous le choc. «C’est trop d’un seul coup. Nous ne nous attendions pas à cela, c’est affreux». Effondrée, elle a lancé un appel à la vaccination et à la protection de tous. «Vaccinez-vous (...) Le Covid est encore présent. Aux enfants qui vont à l’école et qui ont leur mamie: s’ils ne sont pas vaccinés, qu’ils laissent leurs grands-parents tranquilles».

(mm/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • pas complet le 24.11.2021 14:41 Report dénoncer ce commentaire

    Encore une fois vous ne donnez qu'une information partielle et orienté. Un peu de rigueur svp. Dominique souffrait d'une maladie respiratoire qui l'handicapait depuis de nombreuses années. On peut le lire dans d'autres médias tels que bfmtv, France info, LCI etc. A force je doute que cet oubli soit involontaire. Est-ce que cela sert la cause de la vaccination je suis certain que non, avec ce genre de chose vous participez a ce que les anti se radicalisent encore plus.

  • Lulu le 24.11.2021 16:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le gars avait une pathologie lourde (maladie respiratoire l’empêchant de travailler). Arrêtez de manipuler l’opinion publique !!!

  • Titus le 24.11.2021 12:15 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Malheureux pour cette famille, alors que maintenant il existe des solutions pour se protéger.

Les derniers commentaires

  • Confusion totale le 25.11.2021 16:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Beaucoup ici ne font visiblement pas la différence entre un traitement médical autorisé temporairement dans l'urgence, grâce à une procédure expéditive exceptionnelle, c'est le cas des vaccins anti covid, versus un traitement ou remède qui aura passé une à une toutes les phases nécessaires de validation. La moindre des choses aurait consisté à informer le public correctement en précisant que les vaccins sont proposés à titre expérimental en réponse à un risque potentiel de contamination par un virus émergent qui peut être mortel dans moins de 1% des cas de maladie déclarée. Mais on devrait aussi informer le public que les vaccins ne sont pas exempts de risques et que ceux-ci n'ont pas encore été évalués avec certitude ni précision car les vaccins sont encore en phase 3 de testing. Le consommateur doit savoir qu'il utilise ces produits en cours d'évaluation à ses risques et périls. Il faut arrêter de nous présenter ces vaccins comme une simple formalité qui permet d'aller au restaurant ou au concert, c'est juste le côté plaisant et innocent qui est montré. Cela n'occulte cependant pas les dizaines de milliers de morts et les millions d'effets indésirables graves en Europe après la vaccination.

    • Anna le 25.11.2021 18:07 Report dénoncer ce commentaire

      tout a fait d accord

    • blabla le 25.11.2021 18:34 Report dénoncer ce commentaire

      Des millions d'effets indésirables ????

  • Alain le 25.11.2021 12:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pour répondre à je ne sais plus qui. C'est la peur mêlée à l'ignorance qui conduit l'humanité aux pires désastres. La peur doit seulement nous protéger.

  • Joey le 25.11.2021 11:44 Report dénoncer ce commentaire

    Triste. Après bon, les appels à la vaccination ... ca ne fait plus désormais que convaincre les convaincus (et déjà vaccinés) et ça braque les antis qui de toute façon, à moins de les obliger, ne le feront pas. Ils ont eu plus 6 mois pour les derniers réfractaires, et, s'ils ne l'ont pas encore fait, ça veut dire qu'ils ne le feront jamais d'eux même. Et pendant ce temps là, les soignants trinquent ...

  • realite le 25.11.2021 11:32 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @oui mais vous avez peur on peut rien pour vous désolé

    • Tillia le 25.11.2021 18:21 Report dénoncer ce commentaire

      Oui c'est incroyable tous ces gens qui ont peur d'un vaccin! Comment c'est possible

  • Ironie le 25.11.2021 11:22 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Plus l'évidence est impossible à ne pas voir, plus les tenants du dernier carré des antivax se radicalisent. Ils devraient bien réfléchir. Ceux qu'ils ont influencés à leurs dépens vont un jour leur demander des comptes, c'est juste une question de temps.