En France

03 juillet 2020 11:07; Act: 03.07.2020 11:07 Print

Trois suspects d'un meurtre en Alsace arrêtés à Marseille

KINGERSHEIM/MARSEILLE - Trois personnes interpellées la semaine dernière à Marseille ont été mises en examen pour le meurtre d'un homme en Alsace, en 2019.

storybild

Plusieurs interpellations ont eu lieu à Marseille. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Le mobile de ce meurtre survenu le 15 août 2019 sur un parking de Kingersheim, près de Mulhouse (Haut-Rhin), «reste (...) à déterminer», a indiqué dans un communiqué le parquet de la Juridiction interrégionale spécialisée (Jirs) de Nancy. Au lendemain des faits, le parquet de Mulhouse avait évoqué un probable «règlement de comptes» dans le cadre d'une affaire de stupéfiants mais, «en l'état de l'enquête», cette piste n'est pas encore confirmée, a-t-on indiqué auprès du parquet.

Au volant d'une voiture, un homme cagoulé avait tiré avec un pistolet semi-automatique sur les trois occupants d'un véhicule, tuant le conducteur et blessant à la tête un passager. La troisième personne avait quant à elle pu s'échapper sans être touchée. Le tireur avait réussi à prendre la fuite.

«De lourds antécédents judiciaires»

À la suite de «lourdes investigations» menées par la PJ de Mulhouse sur commission rogatoire d'une juge d'instruction de la Jirs nancéienne, «dix personnes» ont été placées en garde à vue «la semaine dernière» à Marseille, près d'un an après les faits, indique la juridiction dans son communiqué.

Parmi ces suspects, deux individus, âgés de 23 et 24 ans au moment des faits et présentant «de lourds antécédents judiciaires», ont été mis en examen par la juge d'instruction de la Jirs pour meurtre et tentative de meurtre, selon le communiqué. Une troisième personne originaire de Marseille, «soupçonnée d'avoir participé à la préparation du déplacement des malfaiteurs en Alsace», a quant à elle été mise en examen pour complicité de meurtre, selon le communiqué de la Jirs.

«Quel est le mobile du meurtre?»

La victime, un Mulhousien de 39 ans surnommé "Samir les yeux bleus", était connue des services de police pour des affaires de stupéfiants mais avait été uniquement condamnée pour des faits de droit commun, avait indiqué une source proche du dossier.

Le blessé, un autre Mulhousien de 47 ans, était également connu pour des affaires de stupéfiants. «C'est une très bonne nouvelle», a réagi Me Jonathan Muré, qui défend la famille de la victime. «Ils sont dans l'attente de réponses et ne comprennent toujours pas pourquoi ce père, ce mari, ce fils, a été abattu au volant de sa voiture. Quel est le mobile de ce meurtre? La justice a arrêté les exécutants. Il reste à trouver à présent les donneurs d'ordre!»

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • bv le 03.07.2020 18:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    en France c'est la même justice donc aucune justice

  • Le Belge,une fois, le vrai, pas l'autre le 03.07.2020 11:16 Report dénoncer ce commentaire

    "Perpétuité requise contre le jihadiste Tyler Vilus" Sur ce titre qu'on ne peut commenter mais bien celui ci-dessus...: Au moins les Français en ont dans le froc, nous les Belges, nous sommes bien trop mous avec ces salopards.Ca ramasse "5 ans dont 6 avec sursis" et voilà l'affaire classée.Comment voulez vous que cela marche dans cette société?????

Les derniers commentaires

  • bv le 03.07.2020 18:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    en France c'est la même justice donc aucune justice

  • Le Belge,une fois, le vrai, pas l'autre le 03.07.2020 11:16 Report dénoncer ce commentaire

    "Perpétuité requise contre le jihadiste Tyler Vilus" Sur ce titre qu'on ne peut commenter mais bien celui ci-dessus...: Au moins les Français en ont dans le froc, nous les Belges, nous sommes bien trop mous avec ces salopards.Ca ramasse "5 ans dont 6 avec sursis" et voilà l'affaire classée.Comment voulez vous que cela marche dans cette société?????