ArcelorMittal Florange

05 avril 2018 10:15; Act: 05.04.2018 11:25 Print

Un autre témoin confirme la pollution à l'acide

FLORANGE - Un nouveau témoin affirme que des produits toxiques étaient régulièrement déversés dans le crassier de Marspich, des propos aussitôt démentis par ArcelorMittal.

Sur ce sujet
Une faute?

La polémique autour du crassier de Marspich, près de Florange, a pris une nouvelle tournure avec le témoignage d'un employé qui a travaillé de 2004 à 2010 dans deux entreprises sous-traitantes du sidérurgiste en Moselle. Cet homme, cité par France Bleu, affirme avoir assisté à des déversements «réguliers» de produits toxiques sur le crassier, «jusqu'à plusieurs mètres cubes par semaine».

L'ancien salarié de Malezieux puis Sanest Suez dit avoir été «choqué» la première fois qu'il a assisté à la scène, à tel point qu'il a pris des photos de l'opération. «Je me suis dit: ça m'étonnerait que ce soit logique», a-t-il indiqué à France Bleu.

Une enquête préliminaire ouverte

La direction du site de Florange d'ArcelorMittal a rapidement démenti ce nouveau témoignage: «Le groupe réitère sa position: aucun acide n’a jamais été déversé ni dans le centre de stockage de résidus ni, et encore moins, dans la nature», a indiqué l'entreprise dans un communiqué.

Pour rappel, une enquête préliminaire a été ouverte pour atteinte à l'environnement par le parquet de Thionville, au mois de juillet 2017, suite notamment aux révélations d'un employé d'un sous-traitant d'ArcelorMittal chargé de transporter l'acide servant à décaper l'acier jusqu'à un centre de recyclage. Ce salarié avait affirmé avoir été contraint de déverser l'acide directement dans le crassier de Marspich.

L'employé «lanceur d'alerte» avait décidé quelques semaines plus tard de parler à visage découvert dans une vidéo relayée par le Républicain Lorrain, réaffirmant: «Ce que j'ai déversé était bien fluo et acide».


Pollution ArcelorMittal à Florange : le lanceur... par republicain-lorrain

(pp/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Alméric le 05.04.2018 11:15 Report dénoncer ce commentaire

    La France est en passe de devenir un pays du tiers-monde où les entreprises qui polluent sont dans le déni et la mauvaise foi sans que les préfets et les politiques s'en offusquent; y aurait-il chantage à la délocalisation dont Arcelor-Mittal est coutumier?

  • Luxo le 05.04.2018 12:41 Report dénoncer ce commentaire

    Les usines sidérurgique comme celles d'Arcelor Mittal en France, au Luxembourg et dans tous les pays, sont bien plus dangereuses pour l'environement et la population qu'une centrale électrique comme celle de Cattenom. Pourquoi ne parle t'on jamais des décharges à proximité des habitations comme à Differdange?

  • justice le 05.04.2018 13:31 Report dénoncer ce commentaire

    et toujour les meme les riche qui detruisent la planete ,a quand vont payer se destruction

Les derniers commentaires

  • itk le 06.04.2018 09:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    J’ai travaillé chez Arcelor et je peux vous garantir qu’il ne ferais jamais une chose comme ça ! C’est un usine qui a beaucoup de contrôle et de règles !

  • Hop la le 05.04.2018 20:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pollueur payeur. Prison ferme pour les dirigeants pour l’exemple

  • jean.m le 05.04.2018 17:47 Report dénoncer ce commentaire

    Et c'est pas du diesel c'est pire

  • Grand Maître le 05.04.2018 15:08 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @cocou que faites vous pour garder votre job!!

  • justice le 05.04.2018 13:31 Report dénoncer ce commentaire

    et toujour les meme les riche qui detruisent la planete ,a quand vont payer se destruction