Coronavirus en Lorraine

23 février 2021 11:17; Act: 23.02.2021 11:33 Print

Un distributeur de puzzles mosellan s'est enrichi

BEHREN-LÈS-FORBACH - Confinements et couvre-feux ont fait le bonheur de Planet'Puzzles, un site de vente en ligne de puzzles installé à Behren-lès-Forbach.

storybild

Éric Lathière-Lavergne, un distributeur de puzzles heureux. (photo: AFP/Jean-christophe Verhaegen)

Sur ce sujet
Une faute?

«Depuis mars, c’est Noël!»: confinements et couvre-feux ont fait le bonheur de Planet'Puzzles, un site de vente en ligne de puzzles qui parie désormais sur la relocalisation de la production en France pour poursuivre sur sa lancée. «Quand Emmanuel Macron a pris la parole pour fermer les écoles, notre chiffre d'affaires a explosé», se souvient Éric Lathière-Lavergne, le patron de Planet'Puzzles, à Behren-lès-Forbach (Moselle).

«On a été obligé de fermer le site car il y avait eu trop de demandes. Sept jours plus tard on a rouvert et un quart d'heure après on a dû refermer. Un truc de dingue!», ajoute-t-il. Boosté par les effets de l'épidémie de Covid-19, le chiffre d’affaires de l'entreprise qui réalise 35% de ses ventes en France et 32% en Allemagne, a bondi de 7 millions d'euros en 2019, à près de 10,8 millions en 2020. Un peu plus d'un million de boîtes ont été vendues, dont une majorité de puzzles de 1 000 pièces, le cœur du marché.

Pour 2021, M. Lathière-Lavergne escompte un «C.A. de 10 à 12 millions d'euros» même s'il est «possible que ça se calme». Son objectif: installer son entreprise comme le numéro deux du secteur en Europe derrière l'allemand Ravensburger, lequel détient, selon lui, «70% du marché». Dans cette lutte avec Ravensburger, Planet'Puzzles est déjà venu titiller le géant allemand. En 2017, l'entreprise mosellane lui avait chipé «le record du plus grand puzzle du monde avec un exemplaire de 48 000 pièces».

Une vingtaine de recrutements prévus en 2022

L'an passé, elle a amélioré son record avec «un 54 000 pièces» (8,64 m x 2,04 m). Livré dans une valise, ce puzzle géant représente une galerie imaginaire d'œuvres d'art célèbres. Prix: 499 euros. À ce jour, la fabrication de puzzles en France est en voie d'extinction. Il reste bien encore des productions ici et là comme ces puzzles artisanaux en bois fabriqués en Bourgogne. Mais pour ses marques propres, Planet'Puzzles délocalise en Turquie, Pologne ou Slovaquie.

L'idée de M. Lathière-Lavergne est de relocaliser la production en France. Aussi a-t-il acquis des machines «européennes» pour 2,5 millions d'euros, dont 650 000 euros proviennent du plan de relance gouvernemental. Sept recrutements sont prévus à l'été au moment du démarrage de la production. Une dizaine d'autres embauches sont envisagées d'ici à la fin de l'année dans cette entreprise d'actuellement «26, 27 salariés», selon M. Lathière-Lavergne, lequel estime qu'il devrait recruter «une vingtaine de personnes, voire plus en 2022».

«7 000 commandes en une journée»

«Le puzzle est un produit relativement simple. Il faut imprimer un poster, le coller sur du carton, le découper avec une presse spécifique, assembler la boîte et l'enrober avec un film plastique», détaille-t-il, précisant vouloir atteindre une capacité de production de 2,5 millions de boîtes par an. Les machines seront installées dans un local juste en face de l'entrepôt anonyme occupé par Planet’Puzzles non loin de la frontière franco-allemande, où depuis un an maintenant l'activité ne faiblit pas.

Avec les fêtes de Noël, l'entreprise a enregistré un pic de «7 000 commandes en une journée», se réjouit le patron. Les choix des consommateurs, «95% d'adultes», se partagent entre les œuvres d'art (Dali, Klimt, Van Gogh, Bruegel...), les séries fantastiques, les monuments et les paysages.

«Les achats dépendent des classes sociales», s'amuse M. Lathière-Lavergne, prenant l'exemple de Klimt qui fera plutôt le bonheur «d'un CSP+», les catégories socio-professionnelles supérieures. La passion des puzzles n'a d'ailleurs pas de limite. Le puzzle peut se transformer en casse-tête. Les unicolores blancs, noirs... de 1 000 ou 2 000 pièces ont été les grands succès du confinement. Ils sont en rupture de stock.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • vrai travailleur le 23.02.2021 12:44 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il y a tant de profiteurs de la crise ! Il faut une taxe Covid pour les supermarchés etc qui serait reversées aux restaurateurs par exemple

  • Société en déroute, ça craint. le 23.02.2021 16:25 Report dénoncer ce commentaire

    Quelle est la différence entre un puzzle mosellan et un autre? A moins que vous vouliez dire que le distributeur est mosellan...

  • shucku le 23.02.2021 20:15 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le fait de dire qu‘il s‘est enrichi montre bien que a) l’auteur ne comprend pas ce qu‘il écrit b) il est profondément de nature communiste. Il aurait été préférable de dire qu‘il a augmenté ses ventes ou son CA

Les derniers commentaires

  • shucku le 23.02.2021 20:15 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le fait de dire qu‘il s‘est enrichi montre bien que a) l’auteur ne comprend pas ce qu‘il écrit b) il est profondément de nature communiste. Il aurait été préférable de dire qu‘il a augmenté ses ventes ou son CA

  • Romain le 23.02.2021 18:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ah bah maintenant je sais pourquoi personne ne répond au helpdesk, je veux le même puzzle !

  • Société en déroute, ça craint. le 23.02.2021 16:25 Report dénoncer ce commentaire

    Quelle est la différence entre un puzzle mosellan et un autre? A moins que vous vouliez dire que le distributeur est mosellan...

  • vrai travailleur le 23.02.2021 12:44 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il y a tant de profiteurs de la crise ! Il faut une taxe Covid pour les supermarchés etc qui serait reversées aux restaurateurs par exemple

    • Mimi le 23.02.2021 13:29 Report dénoncer ce commentaire

      c'est sûr que vendre plus de puzzle équivaut à profiter… qu'est-ce-qu'il faut pas entendre…

  • clock ticking . u ll see by yourselves le 23.02.2021 11:19 Report dénoncer ce commentaire

    ouais .. ouais ... racontez moi encore des histoires ... pizza et autres ... vous pouvez raconter .. tout ce que vous voulez ...

    • kt2907 le 23.02.2021 15:48 Report dénoncer ce commentaire

      Le commentaire parfait du genre qui ne veut rien dire et donc ne sert absolument à rien (sauf tuer le temps de son auteur).

    • Société en déroute, ça craint. le 23.02.2021 16:26 Report dénoncer ce commentaire

      Faut arrêter la picole mon gars, là t'es à deux pas du précipice....