En Belgique

01 juillet 2020 09:55; Act: 01.07.2020 11:34 Print

Un ex-​​candidat belge de Top Chef devant la justice

CINEY - Julien Lapraille, ex-candidat de Top Chef, est impliqué dans une affaire de coups et blessures survenue en 2017 près de Ciney. Il a comparu devant le tribunal de Dinant.

storybild

Huit mois de prison ont été requis contre l'agresseur présumé de Julien Lapraille. (photo: Capture d'écran/Youtube)

Sur ce sujet
Une faute?

Julien Lapraille, ancien candidat de Top Chef originaire de Marbehan, avait été victime d'une agression lors de sa sortie d'une boîte de nuit près de Ciney, en mars 2017. Il a comparu devant le tribunal de Dinant mardi. Victime de coups, le cuisinier est également poursuivi en tant qu'auteur présumé de coups. Selon son avocat, Julien Lapraille aurait eu un comportement fautif.

Les faits se sont déroulés devant la boîte de nuit «Le Trébuchet», située à Jannée, en province de Namur. Lorsqu'il quitte l'établissement, l'ex-candidat de l'émission culinaire croise un autre cuisinier qu'il connaît, précise son avocat. «C’est à ce moment-là qu’un couple est sorti (...) il en avait après ce cuisinier auteur d’un geste déplacé dans la discothèque. Après une discussion, Julien Lapraille et ses amis ont quitté les lieux. Il y a alors eu échange de paroles entre la fille qui l’accompagnait et l’autre femme. La situation a dégénéré. Il y a eu des coups et Julien Lapraille a tenté de fuir», relate l'agence Belga.

Huit mois de prison requis

Lorsque le couple est revenu à la charge une nouvelle fois après la première agression, le cuisinier aurait repoussé la fille, qui est tombée par terre. «Son compagnon l’a ensuite roué de coups. Julien Lapraille a dû prendre la fuite. Lorsqu’il est revenu sur le parking, il y a eu une troisième scène. Son agresseur lui a asséné un coup de poing puis des coups de pied alors qu’il était au sol», a poursuivi son avocat.

L'agresseur de Julien Lapraille maintient qu'il aurait reçu des coups de la part du cuisinier, ce que réfute ce dernier. Selon le parquet de Namur, il n'y a «pas assez d’éléments matériels objectifs pour requérir contre Julien Lapraille». Suite à l'agression, l'ex-candidat de Top Chef a eu, entre autres, un œil au beurre noir et a dû subir une intervention chirurgicale dentaire. Huit mois de prison ont été requis contre son agresseur présumé. Le jugement devrait se tenir le 1er septembre.

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Oeil pour Oeil le 01.07.2020 12:23 Report dénoncer ce commentaire

    Donc il faut prendre des coups et ne pas régir c'est bien ça Jésus?

  • Oui c'est moi, non je n'ai pas sanzé. le 01.07.2020 14:12 Report dénoncer ce commentaire

    Vraiment intéressant, cela va changer mon aprem...

  • sgc le 01.07.2020 14:52 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    8 mois pour ça? Et les violeurs d’enfants prennent juste 7 mois... malheureux

Les derniers commentaires

  • poulimont le 01.07.2020 18:12 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    tout à fait comme l'autre qui prenait son enfant pour un punching-ball et qui risquait jusqu'à seulement 10 mois de prison

  • bob le 01.07.2020 15:27 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Qu’ils lavent leurs casseroles en famille

  • sgc le 01.07.2020 14:52 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    8 mois pour ça? Et les violeurs d’enfants prennent juste 7 mois... malheureux

  • Oui c'est moi, non je n'ai pas sanzé. le 01.07.2020 14:12 Report dénoncer ce commentaire

    Vraiment intéressant, cela va changer mon aprem...

  • Oeil pour Oeil le 01.07.2020 12:23 Report dénoncer ce commentaire

    Donc il faut prendre des coups et ne pas régir c'est bien ça Jésus?

    • Oui c'est moi, non je n'ai pas sanzé. le 01.07.2020 14:14 Report dénoncer ce commentaire

      Si on n'a rien à se reprocher, soit on se barre, soit on réagit vigoureusement pour que l'adversaire soit mis HS, pas de demi-mesure.