En Meurthe-et-Moselle

16 janvier 2020 08:31; Act: 16.01.2020 10:23 Print

Un faux policier condamné à 8 ans de prison pour viol

NANCY - Un homme de 35 ans a été condamné mercredi, à 8 ans de prison, pour avoir violé une étudiante et tenté d'agresser sexuellement une jeune femme.

storybild

L'homme, alors veilleur de nuit, avait été interpellé le 26 novembre. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Un homme de 35 ans a été condamné mercredi, à 8 ans de prison, pour avoir violé une étudiante et tenté d'agresser sexuellement une jeune femme à Nancy en 2017, en se faisant passer pour un policier, a-t-on appris de source judiciaire.

La cour d'assises de Meurthe-et-Moselle a suivi les réquisitions de l'avocat général. Dans la nuit du 20 au 21 novembre 2017, Anthony Thiery, circulant sur un scooter, avait contraint une étudiante de 20 ans, au volant d'une voiture, à s'arrêter sur un parking en lui présentant une fausse carte de policier. Il lui avait proposé d'effacer des infractions routières présumées, entraînant, selon lui, la perte de points sur son permis de conduire et l'immobilisation immédiate de son véhicule, en échange d'une fellation. Terrorisée, la jeune fille s'était exécutée.

Entraînement

À la barre, l'accusé a nié le viol, parlant d'une relation sexuelle consentie. Dans son téléphone, les enquêteurs ont découvert des vidéos le montrant expliquer le code de la route, comme s'il s'entraînait à être crédible.

Quelques jours plus tard, il avait abordé une femme de 25 ans en utilisant le même mode opératoire, mais cette dernière avait refusé et lui avait proposé de l'argent. L'homme, alors veilleur de nuit, avait été interpellé le 26 novembre, puis incarcéré. Il était jugé aux assises depuis lundi pour «viol, agressions sexuelles, harcèlement sexuel, immixtion dans une fonction publique, usage public d'insigne ou de document pouvant créer une méprise avec ceux de la police».

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • terraterre le 16.01.2020 09:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Petite peine par rapport aux faits

  • Sowat le 17.01.2020 02:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    peine beaucoup trop faible : pense-t-on aux conséquences sur la vie de la victime ? Elle mettra beaucoup plus que 8 ans à s'en remettre et je sais de quoi je parle !

  • francois le 16.01.2020 10:57 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    la peine est trop petite

Les derniers commentaires

  • Sowat le 17.01.2020 02:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    peine beaucoup trop faible : pense-t-on aux conséquences sur la vie de la victime ? Elle mettra beaucoup plus que 8 ans à s'en remettre et je sais de quoi je parle !

  • francois le 16.01.2020 10:57 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    la peine est trop petite

  • terraterre le 16.01.2020 09:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Petite peine par rapport aux faits

    • justice en carton le 16.01.2020 13:33 Report dénoncer ce commentaire

      voila, dans 8 ans il sort et recommence...