Féminicide à Hayange

26 mai 2021 19:45; Act: 27.05.2021 08:49 Print

«Un homme comme ça ne doit plus sortir de prison»

HAYANGE - Des centaines de personnes ont participé mercredi, en fin d'après-midi, à une marche blanche pour rendre hommage à Stéphanie Di Vincenzo, victime d'un féminicide.

storybild

La grand-mère de Stéphanie était en tête du cortège. (photo: AFP/Jean-christophe Verhaegen)

Sur ce sujet
Une faute?

À l'appel du maire (RN) de cette cité ouvrière, Fabien Engelmann, les participants se sont rassemblés à 18h, devant l'hôtel de ville où un calicot «Hommage à Stéphanie. Non au laxisme» a été suspendu sur le fronton, au-dessus de la devise républicaine.

«C'est le cœur lourd que nous sommes réunis ce soir», a déclaré M. Engelmann, aux côtés de la famille de la victime, jeune femme de 22 ans. «C'était un homme violent, un homme comme ça ne doit plus sortir de prison», a dénoncé pour sa part la grand-mère de Stéphanie, qui a pris la parole devant la foule.

Une photo de Stéphanie ainsi qu'un bouquet de roses blanches ont été déposés sur le parvis de l'hôtel de ville. Puis le cortège, famille et élus ceints de leur écharpe tricolore en tête, s'est élancé sous un ciel de plomb, des femmes portant des affiches pour dire «stop aux violences conjugales».

Il a marqué une pause quelques minutes plus tard pour se recueillir sur les lieux du drame où des dizaines de gerbes de fleurs avaient été déposées.

«C'était quelqu'un qui était jaloux de tout»

«En France, ça ne devrait plus arriver ce genre de choses et malheureusement c'est tous les jours», s'est indignée Johanna, une amie de Stéphanie, vêtue d'un tee-shirt blanc maculé de taches de sang. Elle n'a pas souhaité communiquer son nom de famille.

«La justice avait connaissance des violences conjugales. Quand ils s'engueulaient, il y avait des interventions de police. Je ne comprends pas comment on a pu accorder à ce monsieur une liberté sous surveillance chez Stéphanie tout en sachant ce qui se passait, qu'il y avait eu des menaces de mort. Le suivi n'a pas été fait correctement», a-t-elle déploré.

Selon elle, le suspect, un ressortissant serbe de 23 ans qui dispose du statut de réfugié politique et a été présenté mercredi à un juge d'instruction en vue de sa mise en examen (voir encadré), «avait mauvaise réputation ici, c'était quelqu'un qui s'énervait sur tout, il était jaloux de tout».

Une autre marche devait se tenir à la même heure devant la mairie d'Algrange, la commune voisine dirigée par un maire communiste, Patrick Peron.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • butcher le 27.05.2021 06:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Serbe Réfugiés politiques , y a plus de guerre depuis longtemps en Ex Yougoslavie !!!

  • N'imp le 27.05.2021 10:06 Report dénoncer ce commentaire

    Pourquoi toujours la faute de la police et de la justice? Elle avait signé un document acceptant qu'il revienne au domicile pour son aménagement de peine, et en 2020, elle n'avait pas souhaité aller plus loin dans ses plaintes. Nous sommes en 2021 et il y a des outils juridiques pour que celà n'arrive pas. Mais encore faut-il faire preuve de discernement.

  • MMarcel le 27.05.2021 08:00 Report dénoncer ce commentaire

    Avec tous ces avocats qui ont soif de notoriétés, il va s'en tirer a meilleur compte que prévu hélas !! La justice défend depuis des années bien mieux les délinquants , criminels et autres que les victimes , il suffit de regarder clairement les affaires avec un peu de recul !!!

Les derniers commentaires

  • MIke le 28.05.2021 11:10 Report dénoncer ce commentaire

    mais pourquoi sortir avec un mec comme ça..... l'amour rend aveugle mais à un moment on est responsable de ses actes...

  • L immortel le 28.05.2021 08:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et c pour justement pour eviter ces tragedies que l education est la chose la plus importante dans la jeunesse d un enfant pour qu il arrive a distunguer entre le bien et le mal et savoir prendre des decisions pour son bien etre...et c la grande majorité des parents ou c pas le cas soit trop au travail,crever a cause du travail car pas assez d argent etc

  • L immortel le 28.05.2021 08:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pourquoi tout le monde trouve des excuses ou un fautif alors que personne sait la vie de leur couple...elle avait le choix avant de partir sur et certain et elle savait depuis longtemps les consequences car c pas en un jour qu il a changé pour tel acte.c etait un fou furieux jaloux ...c tres grave et il doit le payer mais c la vie des enfants qu il vient de prendre...

  • MMarcel le 28.05.2021 08:10 Report dénoncer ce commentaire

    Quand se rendra t on compte qu'il faut appliquer la loi du Talion à défaut d'être parfaite , est quand même plus juste pour les victimes et leurs familles !!!

  • bonsens le 28.05.2021 02:32 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pour que ce soit pris au sérieux, c’est à dire dépasse le niveau de la simple main courante, il faut une volonté législative qui devra obliger l’officier de police judiciaire à passer en revue toutes les plaintes pour violence domestique, allégation de viol conjugal et autres pressions domestiques.