En Moselle

01 août 2019 08:52; Act: 01.08.2019 10:13 Print

Un mort et deux blessés après une rixe à Fameck

FAMECK/UCKANGE - Un adolescent de 17 ans est décédé et deux autres jeunes ont été grièvement blessés, après avoir reçu des coups de couteau mercredi.

storybild

Les pompiers ont retrouvé un jeune homme de 17 ans avec plusieurs plaies liées à des coups de couteau, dont une au cœur. (photo: Photo d'illustration)

Sur ce sujet
Une faute?

Une violente rixe entre deux bandes de Fameck et d'Uckange a éclaté vers 15h30, ce mercredi 31 juillet, dans les rues de Fameck, à 25 km du Luxembourg. Selon les informations recueillies par France Bleu Lorraine Nord, la bagarre serait liée à un trafic de drogue. L'altercation aurait débuté lorsqu'une bande d'Uckange est arrivée dans le secteur du club de prévention de Fameck, à côté du terrain de football de l'entente sportive, puis elle se serait ensuite poursuivie sur le parking de la cité des sports.

C'est sur ce parking que les pompiers ont retrouvé un jeune homme de 17 ans avec plusieurs plaies liées à des coups de couteau, dont une au cœur. Il a été transporté à l’hôpital. Le mineur est décédé des suites de ses blessures dans la soirée. Deux autres jeunes, également impliqués et proches de la victime, ont été aussi gravement blessés. Ils sont actuellement soignés dans l'hôpital de Mercy.

Les agresseurs présumés ont pris la fuite. Dans la nuit de mercredi à jeudi, la police a mis en place un gros déploiement, craignant de nouveaux débordements. Les gendarmes, qui ont saisi les images de vidéosurveillance, sont à la recherche des suspects. Une enquête est en cours. Une bagarre semblable aurait déjà éclaté dans le même secteur, le 17 juillet dernier.

(dj/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Peace & Love le 01.08.2019 12:06 Report dénoncer ce commentaire

    La vie est si précieuse, mais ces abrutis ne respectent rien. Où se trouve l'avantage d'un tel drame ?

  • FUCKANGE le 01.08.2019 11:44 Report dénoncer ce commentaire

    Pauvre jeunesse, où va le monde ...

  • Bref le 01.08.2019 20:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Jeunesse...La vie est un cadeau ! Je suis originaire de Fameck...il y a toujours eu des furieux à Fameck et des gens très biens aussi Toujours cette minorité qui nuit à la grande majorité de gens très bien ..hélas Toujours ces mêmes histoires ... Les gens passent ..les problèmes restent ...depuis plus de 30 ans Quel gâchis en fin de compte pour tout ceux qui font des efforts pour s en sortir Et Pauvre adolescent...a l Aube de sa vie .. il ne mérite pas de mourir pour si peu ..j en suis sûr !!

Les derniers commentaires

  • Ronaldo 1998 le 03.08.2019 09:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Affectivement lui le pauvre avait rien à voir mais l autre apparemment venait de sortir de prison...... laisse tomber comment tu peux arriver au meurtre comme sa

  • Citoyen 57 le 03.08.2019 08:57 Report dénoncer ce commentaire

    Pour Adel. Un jeune sans histoire au mauvais endroit ,au mauvais moment. Voulant apparemment défendre un de ses amis menacés par un individu porteur d'un couteau c'est lui qui a perdu la vie. Repose en paix ,bon courage aux autres bléssés.

  • Citoyen 57 le 03.08.2019 08:44 Report dénoncer ce commentaire

    A Gratuie. Fameck est en zone de sécurite prioritaire depuis 2012 donc c'est la gendarmerie qui est compétente.. Au meme titre que la zone d'Uckange. C'est bien vrai. Un problème cependant : au fil des années et en l absence de controles renforcés (nombreux)comme au début on se demande que font les forces de l ordre .En lachant du lest la situation redevient à l'initiale.

  • HRCo le 02.08.2019 18:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Dur d’être fonctionnaire au Luxembourg sans parler luxembourgeois... qu’on soit de FAMECK ou d’ailleurs...

  • HRCo le 02.08.2019 18:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Oui c’est vrai c’est une gendarmerie, je confonds toujours désolée ???? Mais il n’empêche que l’un ou l’autre, ce drame s’est passé pas loin des forces de l’ordre, c’est dommage...