Dans les Vosges

06 juin 2020 18:39; Act: 06.06.2020 18:39 Print

Un policier se suicide avec son arme de service

RAON-L'ÉTAPE - Un policier municipal de 34 ans s'est donné la mort jeudi dans les locaux de la police municipale de Raon-l'Étape (Vosges).

Sur ce sujet
Une faute?

Le drame est survenu «dans un contexte de séparation», a-t-on appris vendredi auprès de la mairie et du parquet d'Épinal. Le corps sans vie de l'agent a été retrouvé «dans le poste de police vers 21h par des collègues qui rentraient d'une patrouille», a indiqué le maire de cette commune d'environ 6 000 habitants, Benoît Pierrat.

«Le suicide ne fait aucun doute», a ajouté l'élu. «C'est un grand choc, il devait partir en vacances (vendredi) dans sa famille» et «n'avait rien laissé paraître», a encore déclaré M. Pierrat. Cet agent, auparavant en poste en Seine-Saint-Denis, était très «rigoureux» et avait été recruté «en début d'année», selon M. Pierrat. Il s'était installé à Raon-l'Étape «il y a à peine un mois», après sa séparation, a-t-il précisé.

Investigations «en cours»

Le drame s'est effectivement produit «dans un contexte de séparation», a confirmé le procureur de la République d'Épinal, Nicolas Heitz. Selon M. Pierrat, le couple avait une fille qui a «entre 6 et 8 ans».

L'enquête a été confiée à la brigade de recherche de la gendarmerie de Saint-Dié-des-Vosges et les investigations «sont en cours» afin de déterminer les circonstances exactes du drame, a ajouté le magistrat. Le corps a été transporté à l'institut médico-légal de Nancy pour une autopsie, a-t-il ajouté.

(L'essentiel/afp)