Tout près du Luxembourg

13 septembre 2020 17:20; Act: 14.09.2020 10:50 Print

Un «rodéo» se termine très mal à Athus

ATHUS - La rue de Rodange, très proche de la frontière avec le Grand-Duché, a été le théâtre d'une course de voiture qui a très mal tourné, samedi soir, à Athus.

storybild

La rue de Rodange, à Athus, a été le théâtre d'un accident samedi soir. (photo: L'essentiel)

Sur ce sujet
Une faute?

Une personne a été grièvement blessée, samedi soir, rue de Rodange, à Athus, indique La Meuse Luxembourg, sur son site Internet, ce dimanche. Selon le quotidien régional belge, les faits se sont déroulés vers 20h, non loin de la frontière grand-ducale, après une course entre deux voitures.

C'est en effet au moment où deux véhicules rivalisaient dangereusement de vitesse qu'une personne traversait à pied la rue de Rodange. Elle a été fauchée par une des deux voitures qui roulaient à toute allure. Le pauvre passant aurait même été traîné sur une dizaine de mètres, précise encore La Meuse, avant d'être emmené de toute urgence à l'hôpital d'Arlon par les secours.

Aucune indication n'a filtré sur l'identité du conducteur en cause lors de cet accident, mais La Meuse souligne encore qu'il a été «relaxé» après avoir été entendu par le procureur du roi. Une comparution devant le tribunal de police d'Arlon lui sera signifiée très rapidement.

(fl/L'essentiel )

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • belge le 13.09.2020 19:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C un ami qui s'est fait faucher. Grosse peine au chauffeur svp. Pas sur que les gars soient du coin. Relâché ce matin, merci la justice

  • Justice bizarre le 13.09.2020 20:57 Report dénoncer ce commentaire

    Relaxé ? Depuis quand un procureur peut-il se substituer à un tribunal ? Il s'agirait d'une procédure hyper accélérée pour être relaxé dès le lendemain d'un délit ?

  • Alfa54 le 13.09.2020 19:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Relaxé après un rodéo et avoir percuté une personne je comprends pas la

Les derniers commentaires

  • Mauvais film le 14.09.2020 13:46 Report dénoncer ce commentaire

    Je crois entendre le témoignage du conducteur: "Ce n'est pas ma faute M. le Procureur, il s'est jeté sous mes roues alors que je roulais à 140 km/h à l'heure, et à cette vitesse, vous savez, pas facile de freiner!". Verdict: une amende de 50 Euros pour excès de vitesse et deux points sur le permis!

  • Abel Xaevius le 14.09.2020 09:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Après on s'étonne que certains se font justice eux même... Cette histoire pue et l'argent va encore payer le déodorant

  • gevodan le 14.09.2020 09:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Relisez.... il est dit : une des deux voitures. S’il y a relaxe, peut-être que c’est la police qui a percuté le piéton...

  • Jean II le 14.09.2020 08:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @Alfa54 : Oui mais libéré deux heures après ! MDR

  • Helmutheimat le 14.09.2020 08:19 Report dénoncer ce commentaire

    A quoi servent toutes ces caméras implantées tout autour d'Athus qui ne servent à rien car il y a toujours autant de trafic, d'incivilités aux passages piétons, de véhicules garés n'importe où, voire à contre sens. Il faut croire que la commune, à l'époque avait trop de subsides à n'en savoir qu'en faire.Il faut dire aussi que les forces de l'ordre laissent faire car elles même ne sont pas tout à fait droites dans leurs bottes. On laisse les choses se gangréner jusqu'à ce qu'elle vous dépasse et c'est le cas dans la charmante entité d'Aubange.

    • Zone mal famée le 14.09.2020 13:00 Report dénoncer ce commentaire

      Aubange/Athus c'est le Chicago de la province de Luxembourg, le Bronks des 3 frontières, et çà ne date pas d'hier! Il y a déjà 20 ans de cela, je m’étais fait agresser violemment dans la grand-rue pour mon appareil photo que je portais autour du cou...il étaient trois, un grand coup de pied dans le dos (en traître) pour me mettre à terre en tenter de me piquer, sauf que je ne suis laissé faire, j’éclater mon apn à terre plutôt que de me le faire prendre, ils ont alors voulu me faire ma fête mais dès que j'en ai éclaté l'un d'eux, ils ont pris la fuite en traînant leur pote mal en point.