Coronavirus/ Grand Est

09 octobre 2020 21:31; Act: 09.10.2020 21:31 Print

Une campagne massive de tests pour les étudiants

Le Grand Est va mener une campagne de 400 000 tests antigéniques «rapides» visant principalement les étudiants avant leur départ pour les vacances de Toussaint.

storybild

Le Grand Est va mener une campagne de 400 000 tests antigéniques «rapides» visant principalement les étudiants. (photo: AFP/oli Scarff)

Sur ce sujet
Une faute?

«Nous avons été en capacité d'acquérir 400 000 de ces tests» qui donnent «un résultat rapide en une trentaine de minutes», a indiqué Mme Chevalier lors d'une conférence de presse en ligne.

«Il s'agit d'une expérimentation», a précisé la préfète, alors que la Haute autorité de santé (HAS) s'est dite vendredi «favorable» à l'utilisation de ces tests, plus rapides que le test de référence RT-PCR, dans le cadre d'opérations de dépistage ciblées (universités, Ehpad...).

«Notre objectif, c'est de proposer ces tests» aux 210 000 étudiants du Grand Est «avant leur départ en vacances», a-t-elle insisté.

«Proposer ces tests à tous les établissements qui le souhaiteraient»

L'objectif premier, «c'est de le proposer dans les universités», a poursuivi Mme Chevalier, précisant que les délégations départementales de l'Agence Régionale de Santé du Grand Est (ARS), identifieront «les lieux où ça pourra se dérouler».

«Notre objectif prioritaire aujourd'hui», c'est, «avant le 24 octobre et le départ des étudiants», de proposer ces tests «à tous les établissements qui le souhaiteraient et qui seront en capacité» de les mener.

«Notre second objectif c'est aussi de les utiliser dans les Ehpad, cette fois à destination des professionnels au retour de congés pour éviter que le virus ne rentre» dans ces établissements, a poursuivi Mme Chevalier. La question se pose aussi de les utiliser dans les services d'urgences pour déterminer «les patients Covid et non-Covid», a ajouté la préfète.

«Le virus circule toujours activement» dans le Grand Est, où les chiffres de contamination restent toutefois meilleurs qu'ailleurs en France, même si la tendance est à la hausse, a prévenu Mme Chevalier. La région avait été la première durement frappée au printemps. Selon l'ARS, 851 nouveaux cas avaient été identifiés jeudi dans le Grand Est.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Jean II le 10.10.2020 12:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C'est de l'argent dépensé pour rien vu que la plupart ne respectent pas les gestes barrières .

Les derniers commentaires

  • Jean II le 10.10.2020 12:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C'est de l'argent dépensé pour rien vu que la plupart ne respectent pas les gestes barrières .

    • @Jean II le 10.10.2020 16:39 Report dénoncer ce commentaire

      Ce serait de l'argent dépensé à bon escient si l'épidémie s'aggravait. Or, ce n'est pas du tout le cas. L'épidémie est terminée. Les courbes de décès le prouvent!