À 220 ans

11 juin 2018 08:00; Act: 11.06.2018 10:59 Print

Une cure de jouvence pour les Émaux de Longwy

LONGWY - En dépôt de bilan il y a trois ans, la faïencerie de Longwy, qui compte parmi les plus grandes maisons de savoir-faire français, s'est lancée dans de nouveaux défis.

storybild

Les émaux de Longwy s'offrent une cure de jouvence pour leurs 220 ans. (photo: AFP)

op Däitsch
Sur ce sujet
Une faute?

La manufacture des Émaux de Longwy 1798 relève la tête. La faïencerie, qui compte parmi les plus grandes maisons de savoir-faire français, a pourtant bien failli ne pas voir ses 220 ans, qu’elle fête cette année. Placée en dépôt bilan en juin 2015, l’entreprise a finalement été reprise et la quarantaine d'employés conservés, six mois plus tard, par la société Emblem.

«Nous avons beaucoup travaillé pour redynamiser, renouveler les créations et les collections afin de renouer avec le passé prestigieux de cette maison. Elle devrait être l’équivalent d’un Daum ou d’un Baccarat», dit Martin Pietri, son président.

Prêt à ouvrir en Chine et en Russie

Exemple de cette volonté, le travail avec des créateurs issus de l’univers du graf ou des réseaux sociaux, comme Instagram. «Nous n’avons pas encore trop touché aux prix. Les boules coloniales, iconiques, se vendent entre 2 500 et 17 000 euros, mais on est devenus plus exclusifs sur les nouveautés», dit Martin Pietri. Les huit pièces «Africa Queen» par Nicolas Blandin et la centaine d’œufs de Pâques en série limitée de l’artiste belgo-luxembourgeoise Catherine Lhoir se sont rapidement écoulés.

Un million d’euros ont été injectés en deux ans, d’autres investissements étant prévus dans l’outil de production et en matière commerciale. Les Émaux se tournent aussi vers l’international, avec un concept store prêt à ouvrir en Chine, avant un autre en Russie. Des démarches sont aussi entamées aux États-Unis et au Moyen-Orient.

Une journée portes ouvertes est organisée mercredi, de 10 à 17h.

(Mathieu Vacon/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • torolkozo le 11.06.2018 09:40 Report dénoncer ce commentaire

    Une façon de préserver un savoir traditionnel et de garder un peu d'emploi dans une région durement touchée par la pauvreté !!!

  • Whitney le 11.06.2018 12:56 Report dénoncer ce commentaire

    Je suis très contente surtout pour les employés. Les émaux de Longwy, quoique très chers, ont un savoir-faire exceptionnel. Quelle bonne nouvelle!

  • GG57 le 11.06.2018 12:11 Report dénoncer ce commentaire

    je n'ai jamais été fan des émaux de Longwy, mais il faut leur reconnaître un véritable savoir-faire et un réel talent d'artiste. J'espère que leurs exportations leur permettront de se remettre et surtout que les employés conserveront ainsi leurs emplois. Et pourquoi pas une expansion? :)

Les derniers commentaires

  • C'est ce que je pense le 12.06.2018 07:51 Report dénoncer ce commentaire

    Savoir faire exceptionnel c'est vrai.

  • Whitney le 11.06.2018 20:21 Report dénoncer ce commentaire

    Attention: J'ai la MACIF depuis très longtemps, elle est bonne. Certes il faut payer des franchises comme partout, mais j'ai des doutes sur le dires de GIBUS. Il ne nous dit pas tout. Internet est patient. Faites attention ce que vous écrivez en public, la MACIF pourra se retourner contre vous si vous nous racontez des bobards. Pour moi il y a quelque chose qui cloche.....

  • resident le 11.06.2018 19:52 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Si l’assurance ne rembourse pas elle doit avoir une raison (fraude,...) Rien à voir avec la valeur qui est attestée par la facture

    • Whitney le 11.06.2018 20:24 Report dénoncer ce commentaire

      @Résident. Bien sûr, il y a une faille quelque part, Je pense que l'on ne nous dit pas tout. MACIF est une bonne assurance. Dénigrer peut mener très loin. La MACIF demande une franchise comme toute assurance! Elle doit avoir ses raisons!

  • Jean II le 11.06.2018 17:17 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @torolkozo : J'espère que comme moi vous avez acheté des émaux alors pour soutenir cette entreprise ???

  • resident le 11.06.2018 13:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Faux il suffit de garder les factures