Déchets illégaux

04 mars 2020 13:29; Act: 04.03.2020 15:12 Print

Une entreprise belge privée de sa licence

RÉDANGE - Une entreprise de recyclage basée à Anvers a été sanctionnée pour avoir déposé ses déchets à Rédange, le long de la frontière franco-luxembourgeoise.

storybild

Plusieurs dépôts sauvages de déchets avaient sali les forêts près de la frontière avec le Luxembourg. (photo: DR/Facebook/Collectif citoyen: j'aime ma forêt)

Sur ce sujet
Une faute?

La chasse aux pollueurs illégaux a permis de punir un premier coupable. La justice flamande a privé de sa licence l'entreprise de recyclage anversoise Snoeys, qui était impliquée dans les dépôts sauvages de déchets à Rédange, en Lorraine, le long de la frontière avec le Grand-Duché, rapportent plusieurs médias belges.

Plusieurs enquêtes sont en cours pour savoir d'où venaient les camions qui déversaient leurs déchets à Rédange, depuis des mois. Les autorités françaises et luxembourgeoises ont déjà effectué des contrôles à la frontière, rappelant à l'ordre ou sanctionnant les entreprises coupables. C'est donc à présent au tour de la Belgique de frapper, certains déchets venant tout droit du Plat Pays.

Un procès-verbal contre l'entreprise Snoeys a été déposé au parquet. La société de recyclage avait collaboré, pour se débarrasser des déchets, avec une société bruxelloise de transport qui ne disposait pas des autorisations nécessaires. Le dossier reste ouvert, jusqu'à conclusion des enquêtes en France, pour d'éventuelles poursuites supplémentaires. Pour la ministre en charge du dossier, «on ne peut pas s'en sortir avec une amende administrative». Il faudra frapper plus fort.

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Nathielux le 04.03.2020 14:19 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il faut fermer les entreprises qui fraudent avec amendes en plus cela sera dissuasif.

  • azerty le 04.03.2020 14:48 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les pollueurs doivent être sanctionnés et privés de licence !!! Excellent exemple

  • sandrine le 04.03.2020 15:11 Report dénoncer ce commentaire

    enfin on punit

Les derniers commentaires

  • Ragnar Kok le 10.03.2020 21:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ils étaient déjà dans l’illégalité, ils y seront un peu plus sans licence

  • zizibok le 05.03.2020 10:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    tout le monde savait y compris les autorités locales. Photos des camions et des plaques d immatriculation à l'appui. Il en aura fallu du temps pour intervenir ! mieux vaut tard que jamais...

  • Ramassage le 05.03.2020 09:10 Report dénoncer ce commentaire

    Et du coup, en plus de l'amende, ils ont comme sanction de venir dépolluer le site ? Parce que payer c'est bien facile, mais qui va ramasser les ordures qu'ils ont laissé sur place ?

  • Ecoresponsable le 05.03.2020 08:16 Report dénoncer ce commentaire

    Ayons aussi une pensée à tous ces automobilistes qui impunément jettent leurs cannettes et restes de fastfood par la fenêtre de leur voitures. Les bas côtés et autres rond-points aussi n'en peuvent plus.

  • mogo le 05.03.2020 08:10 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    il fallait les faire nettoyer toute la poubelle e payer unne amende