«Mondial Air Ballons»

23 juillet 2017 16:35; Act: 24.07.2017 14:22 Print

Une montgolfière percute un arbre près de Metz

METZ-MAGNY - Un équipage anglais, pris dans un orage, a eu un accident samedi soir après l'envol. Le pilote a néanmoins réussi à poser son aéronef sans trop de dommages.

op Däitsch
Sur ce sujet
Une faute?

Un accident a émaillé la première journée du 15e «Mondial Air Ballons» de Chambley, samedi soir. Vers 21h30, un équipage, pris dans un orage, a percuté un arbre à Metz-Magny, quartier des environs de la capitale lorraine. Si l'enveloppe de la montgolfière a été détruite dans le choc, le pilote a néanmoins réussi à poser son aéronef. Lui et son passager, tous deux de nationalité anglaise, sont sortis indemnes de l'accident.

L'équipage était informé qu'un orage risquait d'éclater, à partir de 21h, mais a choisi de prolonger son vol malgré les consignes de sécurité fournies par les organisateurs. Alors que leur aéronef n'est plus en état de voler, le pilote et son passager pourraient quand même poursuivre cette édition du «Mondial Air Ballons». Les organisateurs ont en effet prévu de les faire voler dans une autre montgolfière.

(pp/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • henri lux le 23.07.2017 17:43 Report dénoncer ce commentaire

    "L'équipage était informé qu'un orage risquait d'éclater à partir de 21h mais a choisi de prolonger son vol malgré les consignes" bravo...

  • fabilux le 24.07.2017 09:57 Report dénoncer ce commentaire

    informés d'un orage et continuer le vol!! c'est de la folie pure . Ils ont eu bcq de chance mais franchement, je ne les félicite pas pour leur inconscience!

  • Eric le 24.07.2017 15:56 Report dénoncer ce commentaire

    Je l'ai vu, et je peux vous dire qu'il s'en sort vraiment bien ! Tout d'abord cela s'est produit à plusieurs dizaines de km de Chambley, ensuite l'orage était bien visible bien avant l'accident et le pilote n'a rien fait atterrir. En tant que pilote on apprend à reconnaître les nuages et en particulier un orage, d'une montgolfière rien de plus visible et de très loin, le pilote ne s'en est pas soucié, je l'ai vu remettre les gaz encore à haute altitude alors qu'il était déjà balayé par le vent très fortement, je ne l'ai pas vu atterrir mais ce que j'ai vu est une faute de pilotage inadmissible.

Les derniers commentaires

  • Eric le 24.07.2017 15:56 Report dénoncer ce commentaire

    Je l'ai vu, et je peux vous dire qu'il s'en sort vraiment bien ! Tout d'abord cela s'est produit à plusieurs dizaines de km de Chambley, ensuite l'orage était bien visible bien avant l'accident et le pilote n'a rien fait atterrir. En tant que pilote on apprend à reconnaître les nuages et en particulier un orage, d'une montgolfière rien de plus visible et de très loin, le pilote ne s'en est pas soucié, je l'ai vu remettre les gaz encore à haute altitude alors qu'il était déjà balayé par le vent très fortement, je ne l'ai pas vu atterrir mais ce que j'ai vu est une faute de pilotage inadmissible.

  • fabilux le 24.07.2017 09:57 Report dénoncer ce commentaire

    informés d'un orage et continuer le vol!! c'est de la folie pure . Ils ont eu bcq de chance mais franchement, je ne les félicite pas pour leur inconscience!

  • taz red le 23.07.2017 18:22 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    oui aussi ils devais decoler tous a 18h30 temps tres beau!!? ,ils sont tous parti 20h30 21h30 gros orage et pluie vent etc,

    • Anonymous le 24.07.2017 12:33 Report dénoncer ce commentaire

      Faisant partit d un equipage de mongolfiere et etant deja alle au mondial, ce n est pas parceque le decollage est prevu pour 18h30 que l on decolle a 18h30! cela prend enormement de temps de preparer une mongolfiere et on ne regarde pas la montre.

  • henri lux le 23.07.2017 17:43 Report dénoncer ce commentaire

    "L'équipage était informé qu'un orage risquait d'éclater à partir de 21h mais a choisi de prolonger son vol malgré les consignes" bravo...

  • Geoffroy Delfosse le 23.07.2017 17:21 Report dénoncer ce commentaire

    Critiquer un pilote alors qu'il est inimaginable d'organiser un vol dans une atmosphère orageuse, ce que les organisateurs ont fait pour plus de 300 ballons, est lamentable. Une montgolfière ne peut pas atterrir en un clin d'oeil. Les organisateurs du MAB mettent la vie des pilotes et des passagers en danger pour satisfaire le public et quelques beaux clichés dans les journaux. Ce n'est pas nouveau et, malheureusement, la presse et les politiques locaux suivent.

    • Patrice le 25.07.2017 15:10 Report dénoncer ce commentaire

      Il faut quand même souligner qu'un seul pilote sur les 300 ballons présents a effectué sous sa responsabilité de commandant de bord ( son irresponsabilité ) de ne pas tenir compte des consignes dispensées par la Direction des vols. Il s'agit d'un manquement grave et ce pilote même s'il totalise un grand nombre d'heures de vol a commis une erreur inexcusable.