Léopold II à Arlon

14 juin 2020 15:22; Act: 15.06.2020 14:16 Print

«Une partie de notre histoire qu'on ne célèbre pas»

ARLON - Le bourgmestre d'Arlon s'est montré réticent sur le déboulonnement de la statue de Léopold II, symbole de la colonisation belge, à l'entrée de la ville.

storybild

La statue de Léopold II à l'entrée d'Arlon ne fait pas l'unanimité.

Sur ce sujet
Une faute?

En plein mouvement «Black Lives Matter», le débat fait rage de l'autre côté de la frontière belge sur la pertinence de maintenir érigée une statue de Léopold II à l'entrée de la ville d'Arlon. Alors qu'une première pétition réclamant le déboulonnement de la statue de l'ancien roi des Belges, considéré par ses auteurs comme le «sanglant colonisateur du Congo», a atteint 849 signatures, une autre pétition allant à contre-courant a vu le jour: «Pour le maintien de la statue de Léopold II au carrefour de la Spetz, à Arlon». Elle a déjà recueilli 654 signatures.

Preuve que le débat est particulièrement clivant. Dans ce contexte, le bourgmestre d'Arlon Vincent Magnus a confié son avis sur le sujet, «à titre personnel», à L'essentiel: «Je ne crois pas que l'on doive déboulonner la statue. Elle fait partie de notre Histoire. Pas la plus glorieuse certes, mais qui s'est tout de même déroulée...».

«Je n'ai jamais déposé une gerbe de fleurs devant cette statue»

Pour l'élu centriste, effacer de l'espace publique ce type de monument symboliserait une volonté d'amnésie collective sur une période pourtant fondamentale de l'histoire belge. «Les Italiens n'ont pas démoli les édifices de l'époque mussolinienne, une période sombre de leur Histoire. La colonisation était européenne, et il y a aussi eu des bonnes choses au Congo. Pas que des gens qui coupaient des mains», explique-t-il.

D'après les historiens, la colonisation belge au Congo a fait 10 millions de morts entre 1885 et 1908. «Nous n'avons jamais célébré cette statue. Je n'ai jamais déposé une gerbe de fleurs devant cette statue. Elle a été érigée en juin 1951 par une association de personnes qui revenaient du Congo. La Ville ne l'a pas payée», poursuit Vincent Magnus. Pour le bourgmestre, ce type de monument doit avoir des vertus «éducative, pédagogique et faire réfléchir sur le racisme que nous condamnons avec la plus grande détermination».

(Thomas Holzer/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Très souvent censuré par L'Essentiel le 14.06.2020 20:22 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    On peut aussi détruire toutes les églises, symbole des Croisades, toutes les casernes, symboles des guerres, détruire toutes les usines, symboles du colonialisme économique des USA et de la Chine, détruire tous les hôpitaux, symboles de l'expérimentation animale (et parfois humaine). Et si ceux qui en veulent à Léopold II allaient déboulonner le milliardaire Kabila qui laisse crever sa population de faim ? Mais pour ça, il faut du courage.

  • duvaro le 14.06.2020 16:44 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Vincent Magnus a entièrement raison, qu'il oublie la pétition de ces illuminés et laisse cette statue où elle est. J'aimerais bien connaître le pédigrée des signataires.

  • the Finn le 14.06.2020 17:01 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Comme déjà évoqué dans des sujets similaires, que ceux qui ne sont pas ok ici prennent la porte. Un point c'est tout. La monarchie est une question différente et même en cas de changement de système, ça ne doit pas effacer les vestiges de notre culture ni de notre passé.

Les derniers commentaires

  • Fred doudou le 15.06.2020 18:58 Report dénoncer ce commentaire

    On peut rappeler de pourquoi les paras ont été appelés à Stanleyville en 1964 et Kolwezi en 1978? Si on ajoute Kigali en 1994...

  • ing le 15.06.2020 17:25 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    que ceux qui ne sont pas contents avec notre histoire prenne la porte et cherche un autre asile leurs pays est sûrement mieux, fain,pas d'argent et tout le reste

  • ing le 15.06.2020 17:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    pas d'accord d'enlever Léopold ll

  • Whiteiswhite le 15.06.2020 14:16 Report dénoncer ce commentaire

    Mais qui en 2020 a vécu le colonialisme ? Une bonne excuse pour continuer à se comporter comme des sauvages

  • Véronique le 15.06.2020 13:40 Report dénoncer ce commentaire

    Il ne devrait jamais y avoir de statues de qui que ce soit de toutes manières, gardez ces vieilles statues pour les musées et lisez l'histoire dans les livres...