Attentat de Strasbourg

28 février 2019 08:53; Act: 28.02.2019 09:10 Print

Visée en plein cœur, elle a survécu à la tuerie

STRASBOURG - Une femme qui s'est fait tirer dessus par l'assaillant lors de l'attentat du 11 décembre dernier s'en est miraculeusement sortie. Elle raconte.

Sur ce sujet
Une faute?

Une des onze personnes blessées dans l'attentat de Strasbourg du 11 décembre dernier s'est confiée à France 3. La femme, qui n'a pas souhaité dévoiler son nom, raconte que lorsqu'elle a entendu les premiers coups de feu, elle a d'abord cru que c'était des pétards. Elle n'a pas réalisé ce qui se passait jusqu'à ce qu'elle aperçoive le tireur avec son pistolet à la main. «Il me pointait son arme sur moi, raconte-t-elle à notre confrère. J'ai reçu la balle en plein cœur».

Elle se souvient s'être effondrée sous la violence de l'impact. Mais la balle, qui a traversé ses deux blousons, brûlé son tee-shirt et sa peau, n'a pas transpercé sa chair. «Je reste persuadée qu'un ange gardien m'a protégée ce soir-là», confie la miraculée.

Deux mois et demi après l'attentat, elle garde un grand hématome et une brûlure qui ne cicatrise pas. Depuis, elle s'est engagée auprès d'autres victimes. Elle a ainsi par exemple participé à «1pic4peace», une campagne de photographies en faveur de la paix, réalisée par Jean-Marc de Balthasar.

Il en faut du courage pour revenir et accepter de faire une photo sur les lieux de la tragédie de décembre. Une manière...

Publiée par 1pic4peace sur Jeudi 21 février 2019

(L'essentiel)