Régionales 2015

14 décembre 2015 12:23; Act: 14.12.2015 14:26 Print

Voici le nouveau conseil régional du Grand Est

LORRAINE - La liste de la droite et du centre de Philippe Richert a remporté les suffrages ce dimanche et obtient ainsi 104 sièges. Le FN passe à 46 conseillers pour le Grand Est.

storybild

La liste Richert (droite et centre, en bleu) obtient 104 conseillers et la liste Masseret (gauche, en rose) 19. La liste Philippot (FN, en bleu marine) remporte 46 sièges. (photo: Graphique Jonathan Vaucher)

Sur ce sujet
Une faute?

Le nouveau conseil régional de la région ALCA (Alsace Lorraine Champagne-Ardenne) a été élu ce dimanche. Selon les chiffres définitifs du ministère de l'Intérieur, la liste LR-UDI-Modem (droite et centre) de Philippe Richert, président sortant de la région Alsace, a obtenu 48,40% des suffrages exprimés, devant la liste FN de Florian Philippot avec 36,08%. Quant à la liste de Jean-Pierre Masseret, qui se présentait sous l'étiquette divers gauche après avoir perdu son investiture PS au premier tour, il a obtenu 15,51% des suffrages. La liste de Richert profite donc de la prime majoritaire de 25% des sièges.

Au total, la droite récupère donc 104 sièges au nouveau conseil régional de la grande région de l'est de la France. Le FN passe à 46 sièges et la gauche à 19 sièges seulement. L'ALCA, l'une des plus grandes nouvelles régions françaises, dispose d'un des conseils les plus grands du territoire, soit 169 conseillers. Parmi les visages connus, on retrouve (à droite) Valérie Debord, ex-députée UMP et secrétaire nationale du parti Les Républicains, Patrick Weiten, président du conseil départemental de Moselle et de la communauté d'agglomération portes de France Thionville, Jean-Luc Bohl, président de la communauté d'agglomération de Metz Métropole, Walter Broccoli, l'ex-leader syndical FO de Florange, ou encore Fabien Engelmann, maire de Hayange. Jean-Pierre Masseret, le président sortant PS de Lorraine est quant à lui réélu.

Liste RICHERT - 104 sièges

Pour les ARDENNES (08) : M. Jean-Luc WARSMANN, Mme Pascale GAILLOT, M. Guillaume MARECHAL, Mme Christine NOIRET-RICHET. Pour l'AUBE (10) : M. Marc SEBEYRAN, Mme Isabelle HELIOT-COURONNE, M. Jacques BEAUJEAN, Mme Annie DUCHENE, M. Philippe BORDE. Pour la MARNE (51) : M. Xavier ALBERTINI, Mme Rachel PAILLARD, M. Franck LEROY, Mme Martine LIZOLA, M. Jean NOTAT, Mme Véronique MARCHET, M. Patrice VALENTIN, Mme Valérie BEAUVAIS, M. Cédric CHEVALIER, Mme Isabelle PESTRE. Pour la HAUTE-MARNE (52) : Mme Christine GUILLEMY, M. Jean-Jacques BAYER, Mme Pascale KREBS. Pour la MEURTHE-ET-MOSELLE (54) : Mme Valérie DEBORD, M. François WERNER, Mme Lise ROSELEUR, M. Jean-François GUILLAUME, Mme Elisabeth POIRSON, M. Henry LEMOINE, Mme Véronique GUILLOTIN, M. Philippe NACHBAR, Mme Dominique RENAUD, M. Edouard JACQUE, Mme Mireille GAZIN, M. Christian GUIRLINGER, Mme Fanny GIUSSANI. Pour la MEUSE (55) : M. Philippe MANGIN, Mme Atissar HIBOUR, M. Pierre REGENT. Pour la MOSELLE (57) : M. Patrick WEITEN, Mme Marie-Louise KUNTZ, M. Thierry HORY, Mme Brigitte TORLOTING, M. Jackie HELFGOTT, Mme Nicole MULLER-BECKER, M. Jean-Luc BOHL, Mme Catherine VIERLING, M. Patrick THIL, Mme Catherine BAILLOT, M. Khalifé KHALIFE, Mme Stéphanie KIS, M. Rémy SADOCCO, Mme Marie TRIBOUT, M. Walter BROCCOLI, Mme Marie-Rose SARTOR, M. Alexandre CASSARO, Mme Carmen DILIGENT. Pour le BAS-RHIN (67) : M. Philippe RICHERT, Mme Elsa SCHALCK, M. André REICHARDT, Mme Lilla MERABET, M. Bernard STALTER, Mme Marie-Reine FISCHER, M. Justin VOGEL, Mme Evelyne ISINGER, M. Pascal MANGIN, Mme Laurence DREYFUSS, M. Laurent BURCKEL, Mme Marièle COLAS WIES, M. Frédéric PFLIEGERSDOERFFER, Mme Catherine ZUBER, M. Georges SCHULER, Mme Martine CALDEROLI-LOTZ, M. Sylvain WASERMAN, Mme Marianne HORNY-GONIER, M. Philippe SPECHT, Mme Odile BARREAULT, M. Charles SITZENSTUHL, Mme Huguette ZELLER, M. Patrick BASTIAN, Mme Vanessa WAGNER, M. Hubert WALTER, Mme Cathy KIENTZ. Pour le HAUT-RHIN (68) : M. Jean ROTTNER, Mme Françoise BOOG, M. Jacques CATTIN, Mme Claudine GANTER, M. Francis KLEITZ, Mme Nejla BRANDALISE, M. Jean-Paul OMEYER, Mme Christèle WILLER, M. Laurent WENDLINGER, Mme Chantal RISSER, M. Bernard GERBER, Mme Martine LAEMLIN, M. Christian DEBEVE, Mme Denise BUHL, M. Thierry NICOLAS. Pour les VOSGES (88) : M. Gérard CHERPION, Mme Elisabeth DEL GENINI, M. Daniel GREMILLET, Mme Véronique MATHIEU, M. Yves SÉJOURNÉ, Mme Anne Marie ADAM, M. David VALENCE.

Liste PHILIPPOT - 46 sièges

Pour les ARDENNES (08) : M. Guillaume LUCZKA, Mme Maryse DESPAS. Pour l'AUBE (10) : M. Bruno SUBTIL, Mme Angélique RANC, M. Jean-Christophe LEFEVRE. Pour la MARNE (51) : M. Pascal ERRE, Mme Cindy DEMANGE, M. Thomas LAVAL, Mme Emilie GOUTHIER, M. Thierry BESSON. Pour la HAUTE-MARNE (52) : M. Frédéric FABRE, Mme Fabienne CUDEL. Pour la MEURTHE-ET-MOSELLE (54) : M. Gregoire EURY, Mme Dominique BILDE, M. Pascal BAUCHE, Mme Francine HAACK, M. David MASSON-WEYL, Mme Jennifer STEPHANY. Pour la MEUSE (55) : M. Eric VILAIN, Mme Corinne KAUFMANN. Pour la MOSELLE (57) : M. Florian PHILIPPOT, Mme Françoise GROLET, M. Kévin PFEFFER, Mme Stéfanie CONIGLIO, M. Thierry GOURLOT, Mme Laurence BURG, M. Fabien ENGELMANN, Mme Patricia BRUCKMANN, M. Hervé HOFF. Pour le BAS-RHIN (67) : Mme Hombeline DU PARC, M. Laurent GNAEDIG, Mme Eliane KLEIN, M. Jean-Claude BADER, Mme Brigitte STIEGLER, M. Baptiste PIERRE, Mme Julia ABRAHAM, M. Andréa DIDELOT. Pour le HAUT-RHIN (68) : Mme Virginie JORON, M. Sylvain MARCELLI, Mme Marion WILHELM, M. Christian ZIMMERMANN, Mme Marie Hélène DE LACOSTE LAREYMONDIE, M. Gregory STICH. Pour les VOSGES (88) : M. Jordan GROSSE-CRUCIANI, Mme Marina DO SANTOS, M. Pascal JENFT.

Liste MASSERET - 19 sièges

Pour les ARDENNES (08) : Mme Joëlle BARAT. Pour l'AUBE (10) : M. Olivier GIRARDIN. Pour la MARNE (51) : M. Jacques MEYER, Mme Linda MUNSTER. Pour la HAUTE-MARNE (52) : pas d'élu. Pour la MEURTHE-ET-MOSELLE (54) : M. Julien VAILLANT, Mme Rachel THOMAS, M. Bertrand MASSON, Mme Nathalie HAMEAU-KINDERSTUTH. Pour la MEUSE (55) : M. Thibaut VILLEMIN. Pour la MOSELLE (57) : Mme Paola ZANETTI, M. Jean-Pierre MASSERET, Mme Brigitte VAÏSSE, M. Jean-Pierre LIOUVILLE. Pour le BAS-RHIN (67) : Mme Anne-Pernelle RICHARDOT, M. Emmanuel RECHT. Pour le HAUT-RHIN (68) : M. Antoine HOMÉ, Mme Cléo SCHWEITZER. Pour les VOSGES (88) : M. Jean-Marie LALANDRE, Mme Hélène COLIN.

(Jonathan Vaucher/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • désabusé le 14.12.2015 18:44 Report dénoncer ce commentaire

    Le nombre de conseillers régionaux ne change pas:il nous coûteront toujours autant contrairement à ce qui était prévu au départ.Voilà Mr RICHERT à la tête d'une super-région,lui, l'alsacien qui n'a même pas réussi à réunir le Haut-Rhin avec le Bas-Rhin!

  • gibus le 15.12.2015 10:08 Report dénoncer ce commentaire

    Ceux qui ont demandé à Masseret de retirer sa liste, tout en étant plus que virulents, vont ils démissionner ou vont ils prendre leur indemnité mensuel. Allons messieurs dames, dégagez. Un socialiste encarté.

  • DGils le 14.12.2015 19:48 Report dénoncer ce commentaire

    combien de temps ca va inquieter la droite et la gauche l'arrive du FN. Pour moi ils ont pas encore compris. A depenser l'argent des autres et en meme temps donner des lecons de morale a tout le monde. Faut pas s'etonner que ca grimpe encore. Meme moi, la droite et la gauche me gonflent par leur incompetence crasse. Le chomage grimpe en fleche. Mais la priorite c'est la subvention des mauvais artistes. En tous cas j'ai pu assister a une campagne electorale type dictateurs communistes. Denigration de l'opposition. Insulte envers les gens qui votent FN. Mensonge... qui sont les pires ?

Les derniers commentaires

  • Citoyen 57 le 16.12.2015 17:47 Report dénoncer ce commentaire

    Avec la proportionnelle intégrale ,la région était tout aussi gouvernable. La prime de 25% de sieges à la liste arrivée en tete en deuxieme tour est une imposture . Ce n'est pas cela la démocratie . Les coalitions de droite ou de gauche ou de droite et gauche fonctionnent tant bien que mal dans d'autres pays. En France le systeme est pourri.

  • gibus le 16.12.2015 13:44 Report dénoncer ce commentaire

    9 démissionnaire de l'entre 2 tours, et qui sont élus, ne veulent pas démissionnés. Ecoeurant ! Vaillant et consort, entre autre la greuluche d'Alsace, dehors.

  • ReSo le 15.12.2015 11:38 Report dénoncer ce commentaire

    46 sièges sur 104 n'a pas du tout l'aspect d'une défaite. A voir donc si les grands doyens de la politique classique se reposent satisfaits sur leurs sièges bien-payés ou s'ils œuvrent pour les citoyens.

  • gibus le 15.12.2015 10:08 Report dénoncer ce commentaire

    Ceux qui ont demandé à Masseret de retirer sa liste, tout en étant plus que virulents, vont ils démissionner ou vont ils prendre leur indemnité mensuel. Allons messieurs dames, dégagez. Un socialiste encarté.

    • RamBo le 15.12.2015 11:35 Report dénoncer ce commentaire

      Vous connaissez le terme "hypocrisie" ? Alors, vous connaissez la réponse.

  • DGils le 14.12.2015 19:48 Report dénoncer ce commentaire

    combien de temps ca va inquieter la droite et la gauche l'arrive du FN. Pour moi ils ont pas encore compris. A depenser l'argent des autres et en meme temps donner des lecons de morale a tout le monde. Faut pas s'etonner que ca grimpe encore. Meme moi, la droite et la gauche me gonflent par leur incompetence crasse. Le chomage grimpe en fleche. Mais la priorite c'est la subvention des mauvais artistes. En tous cas j'ai pu assister a une campagne electorale type dictateurs communistes. Denigration de l'opposition. Insulte envers les gens qui votent FN. Mensonge... qui sont les pires ?