Football féminin

28 mars 2017 10:50; Act: 28.03.2017 11:31 Print

Un club de foot sponsorisé par une maison close

Une équipe de football féminin du sud-ouest de la France a joué dimanche avec un maillot dont le sponsor principal est une maison close espagnole. Cela a fait scandale.

storybild

Le maillot avait été offert par l'établissement à l'équipe masculine. (photo: Twitter)

  • par e-mail
Sur ce sujet

«Club Paradise», qui se définit comme la plus grande maison close d'Europe avec ses deux cents prostituées et ses 80 chambres, est le sponsor de l'équipe féminine de football de Pollestres, près de Perpignan. L'équipe a évolué dimanche avec des maillots floqués du logo de la maison close et cela n'a pas plu à de nombreux élus locaux. D'autant plus que la région accueille jusqu'au 6 avril les «Semaines des droits des femmes».

«Je ne peux pas accepter qu'une équipe puisse faire étalage sur son maillot d'un établissement qui est à mille lieues des valeurs sportives», s'est offusqué lundi, Robert Olive (Parti Socialiste), vice président en charge des sports du conseil départemental des Pyrénées-Orientales.

Face à la polémique grandissante, le FC Pollestres a expliqué que les maillots en question avaient été offerts il y a deux-trois ans à l'équipe des hommes senior. «Et cela n'a jamais posé de problèmes», a précisé Alain Clément, le président du club de football, à 20minutes.fr. «Les filles avaient besoin de maillots manches longues, elles les ont portés en toute connaissance de cause. Vous savez, nous sommes un petit club et n'avons pas beaucoup de subventions. Les politiques ne savent pas comment fonctionnent les club amateurs, ils n'ont qu'à nous aider un peu mieux».

(L'essentiel)