En Egypte

21 mars 2015 16:10; Act: 21.03.2015 16:18 Print

Elle se fait passer pour un homme pendant 43 ans

Afin de subvenir aux besoins de son enfant, une Egyptienne s’est glissée dans la peau d’un homme pendant la majorité de sa vie.

storybild

L'Egypte est en tête de liste des pires pays pour les femmes. (photo: dr)

Elle s’appelle Sisa Abu Daooh, elle est âgée de 64 ans et elle vient de recevoir le prix de la «femme soutien de famille» par la direction de la solidarité sociale de sa ville. Lorsqu’elle tombe enceinte de son premier enfant, Sisa Abu Daooh perd son mari, rapporte le site Al-Arabiya.

Elle est alors forcée de trouver un moyen de subvenir à ses besoins. Au lieu d’aller faire la manche dans la rue, cette femme courage décide de se déguiser en homme et de se mettre au travail. Dans sa communauté, les femmes n’ont pas le droit de travailler, elle va donc faire durer la supercherie pendant 43 ans.

Femmes en souffrance

«J'ai préféré travailler dur, porter des briques ou des sacs de ciment, cirer des chaussures, plutôt que mendier dans la rue pour gagner de quoi vivre et faire vivre ma fille et ses enfants, explique Sisa Abu Daooh. Pour me protéger des hommes, de leurs regards méchants et ne pas être stigmatisée à cause des traditions, j'ai décidé d'être un homme... de m'habiller comme eux et de travailler avec eux dans les villages où personne ne me connaissait. »

Elle a donc pris soin de sa fille et de son gendre, dans l’incapacité de travailler à cause d’un handicap, durant la majeure partie de sa vie. Lorsque le pot aux roses a été découvert, le gouvernement égyptien l’a qualifiée de «mère idéale», dans un pays où la quasi-totalité des femmes sont victimes d’un harcèlement sexuel jugé «endémique», selon un rapport des Nations unies datant de 2013.