Autriche

25 septembre 2017 20:08; Act: 26.09.2017 13:01 Print

La justice a mal digéré une tarte aux relents nazis

Une quadragénaire a écopé lundi de 12 mois de prison avec sursis pour avoir diffusé via les réseaux sociaux la recette d'une «Nazipantorte».

storybild

Sur ce sujet

«Avec du vrai «Nazipan» (contraction de «nazi» et «marzipan», massepain en allemand) et du chocolat allemand blindé. Peut contenir des traces de racisme». Voici les mots troublants inscrits sous une image montrant un gâteau, dont la pâte forme deux grosses croix gammées à l'intérieur. Le nom donné à cette pâtisserie aux relents d'extrême droite: «Nazipantorte».

Une femme de 41 ans a été condamnée lundi à 12 mois de prison avec sursis par le tribunal régional de Linz (Aut) pour avoir partagé cette photo avec plusieurs connaissances via WhatsApp. Elle a également fait circuler une deuxième image montrant un bébé avec une barbe et une coiffure similaire à celle d'Adolf Hitler. La quadragénaire a aussi diffusé des symboles à l'idéologie nationale-socialiste sur son profil Facebook, qui est public.

Tous ces faits se sont produits entre 2015 et 2016, relate Heute.at. Le jugement n'est pas encore entré en force.

(L'essentiel/rs/ofu)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • minni le 26.09.2017 11:08 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    1ans de prison pour ça et pendant ce temps des dealers et violeurs écopent moins .

  • harley le 26.09.2017 08:35 Report dénoncer ce commentaire

    on peu dire ce que l'on veux sur la polémique certes , mais je le trouve très beau ce gâteau

  • Wthell le 26.09.2017 09:40 Report dénoncer ce commentaire

    1 ans de prison pour ca ?

Les derniers commentaires

  • ça fait peur le 26.09.2017 12:50 Report dénoncer ce commentaire

    Chassez le naturel, il revient au galop dit-on par chez moi. Et je ne parle pas que du gâteau à la vue de l'actualité...

  • minni le 26.09.2017 11:08 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    1ans de prison pour ça et pendant ce temps des dealers et violeurs écopent moins .

    • Pierre le 26.09.2017 12:51 Report dénoncer ce commentaire

      et ceux qui arborent la tete du Che Guevarra ou de Mao, pourquoi c'est autorisé ? C'est mieux ?

  • pas autrichienne le 26.09.2017 11:07 Report dénoncer ce commentaire

    malheureusement en Autriche c'est encore relativement courant....triste

  • Wthell le 26.09.2017 09:40 Report dénoncer ce commentaire

    1 ans de prison pour ca ?

  • harley le 26.09.2017 08:35 Report dénoncer ce commentaire

    on peu dire ce que l'on veux sur la polémique certes , mais je le trouve très beau ce gâteau