Aux États-Unis

23 juillet 2018 18:53; Act: 24.07.2018 09:37 Print

Elle se confie dans l'avion, un effet domino la secoue

Une enseignante qui racontait à son voisin de siège les difficultés de travailler avec des enfants défavorisés, a bénéficié de l'aide inespérée de quatre inconnus.

storybild

Kimberly Bermudez est sortie bouleversée de l'avion. (photo: Facebook)

Une faute?

Kimberly Bermudez voyage à bord d'un avion reliant Chicago à la Floride lorsque le passager assis à côté d'elle engage la conversation. L'Américaine de 27 ans, d'un naturel très bavard, commence à raconter à son voisin qu'elle est enseignante et qu'elle adore son travail. De fil en aiguille, le voyageur demande à Kimberly quel a été le plus grand défi qu'elle ait eu à relever au cours de sa jeune carrière. «J'ai été honnête avec lui. Je lui ai expliqué que le fait de travailler dans une école de gens démunis pouvait être déchirant», a écrit l'enseignante, sur Facebook, le 11 juillet dernier.

Touché par le témoignage de sa voisine, le passager lui demande ses coordonnées et lui explique que la société pour laquelle il travaille a l'habitude de faire des dons pour les écoles comme celles de Kimberly. Émue par la proposition de son camarade de voyage, l'Américaine n'est cependant pas encore au bout de ses surprises. «L'homme derrière moi tapote sur mon épaule. Je me retourne et il s'excuse d'avoir écouté ma conversation. Puis il me tend une liasse de billets», raconte la jeune femme. L'inconnu conseille alors à la passagère de faire «quelque chose de fabuleux» avec cet argent et se rassoit. Par politesse, Kimberly ne compte pas tout de suite le nombre de billets. Elle réalisera plus tard que son bienfaiteur lui a fait don de 500 dollars.

Deux autres inconnus se manifestent

Secouée par la générosité de ses voisins de vol, l'Américaine tombe encore des nues lorsque, une fois l'avion atterri, le voyageur assis de l'autre côté de l'allée se lève et lui avoue avoir, lui aussi, écouté son histoire. Là, il lui tend un billet de 20 dollars. «Mon cœur ne pouvait déjà pas être plus heureux, et voilà que l'homme devant moi se retourne également et me tend de l'argent, expliquant qu'il n'a que 10 dollars sur lui», raconte l'enseignante. Bouleversée et incrédule, Kimberly craque sous l'émotion. «J'ai dit à ces quatre hommes que j'allais faire quelque chose d'incroyable pour les enfants», écrit-elle.

L'enseignante l'assure, elle ne s'est pas confiée à son voisin dans l'espoir de récolter quoi que ce soit. En racontant son histoire sur Facebook, Kimberly espère pouvoir continuer «cette réaction en chaîne de gens qui aident ceux qui sont dans le besoin». «Quand le monde semble fou, on trouve toujours des gens bien. Je ferai n'importe quoi pour mes étudiants et je veux remercier ces inconnus», écrit la jeune femme, dont la publication, repérée par le Huffington Post, a été partagée plus de 25 000 fois.

(L'essentiel/joc)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • A.F le 23.07.2018 19:23 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Que c'est beau,d aussi beaux gestes par des inconnus ,il existe encore de bonne personnes sur terre généreuse au bon cœur.Felicitation à ces personnes. Il y a encore tellement de pauvreté sur terre malheureusement.

  • Olivier le 24.07.2018 06:59 Report dénoncer ce commentaire

    elle devait parler super fort pour que la moitié de l'avion l'entende haha

  • Paul B le 23.07.2018 19:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    on attend de voir ce qu'elle va faire avec l'argent

Les derniers commentaires

  • Zen le 24.07.2018 17:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Toujours ces commentaires négatifs, c’est désespérant. Tant mieux pour elle, qu’elle en fasse bon usage.

  • Annick Zechell le 24.07.2018 10:19 Report dénoncer ce commentaire

    On ne devrait pas autoriser la mendicité dans les avions.

    • Allô Larousse le 24.07.2018 14:04 Report dénoncer ce commentaire

      Vous devriez lire l'article avant de commenter... et munissez vous d'un dictionnaire à la lettre M vous trouverez "mendicité" et lisez doucement pour bien comprendre. Elle n'a pas demandé d'argent, les gens lui ont donnés de leur plein gré. C'est de la générosité, de l'altruisme ! Faut pas tout mélanger.

  • Olivier le 24.07.2018 06:59 Report dénoncer ce commentaire

    elle devait parler super fort pour que la moitié de l'avion l'entende haha

    • Nuance le 24.07.2018 14:08 Report dénoncer ce commentaire

      4 personnes, la moitié de l'avion ? et de plus ces personnes ne l'ont pas entendu ils l'ont écouté ce qui indique qu'ils ont tendu l'oreille. donc plutôt que de critiquer apprécié le geste de ces gens. auriez-vous fait de même ?

  • AmericanAirline le 23.07.2018 21:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    pas sur qu'elle aurait récolté autant sans son beau minois ! je doute que ces gentils messieurs n'avaient pas d'autres choses en tête en agissant ainsi

    • VoirLeMalPartout le 24.07.2018 09:08 Report dénoncer ce commentaire

      Peut-être que son physique a permis d'engager la conversation plus facilement, mais ce n'est pas pour autant que ces "loups" lui sauteraient à la gorge !

  • A.F le 23.07.2018 19:25 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et bravo à cette femme qui s'occupe de ces enfants en difficulté.Maintenant espérant qu'elle va faire de belles choses pour ces enfants avec l'argent récolté et qu'elle va encore récolté.