Chine

12 janvier 2018 11:37; Act: 12.01.2018 15:17 Print

Il arrive à l'école avec les cheveux gelés

Wang, 8 ans, parcourt 9 km aller et retour pour aller à l'école. Son histoire est devenue virale après que son prof l'a photographié, les cheveux congelés, après son trajet par -9°C.

storybild

Wang Fuman. (photo: Twitter)

Il faisait moins 9 degrés le jour où la photo de ce petit garçon a été prise. Comme chaque jour, il venait alors de parcourir 4,5 kilomètres depuis son domicile dans la zone rurale de Zhaotong, dans la province de Yunnan, en Chine, pour se rendre à l'école, où il est arrivé littéralement congelé, racontent les journaux chinois The paper qui, le premier, a diffusé les photos, et Peoples Daily, relayés notamment par le quotidien espagnol El País.

L'enfant apparaît les cheveux rendus hirsutes par le froid et les sourcils gelés. Dans le fond de la classe, on aperçoit deux camarades hilares, sans doute plus parce que l'enseignant de cette école primaire de Zhuanshanbao est en train de le prendre en photo que par la situation elle-même.

Pour Wang Fuman qui, paraît-il, est bon en mathématiques, son trajet à l'école n'a rien d'incongru. «Aller à l'école n'est pas difficile. Mes camarades m'ont dit que mes cheveux étaient couverts de neige, alors je leur ai fait une grimace!» Le garçonnet, qui ne porte ni bonnet, ni écharpe, ni gants (voir la photo de ses mains gercées ci-dessous), doit encore s'occuper des cochons après la classe. Les bêtes permettent à son père, 28 ans, d'arrondir ses fins de mois qui culminent à 250 euros.

Chacun des 81 écoliers de cet établissement reçoit par ailleurs une allocation d'hiver de 500 yuans, soit environ 63 euros.

Mais la photo prise par l'enseignant est devenue virale et a suscité l'émoi. La famille a ainsi reçu des gants et un bonnet. Son école et d'autres établissements alentours ont reçu, eux, 12 750 euros d'aide environ. Le gouvernement a promis de reloger la famille bien plus près de l'école de Wang.

(L'essentiel/mam)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Triste réalité le 12.01.2018 13:23 Report dénoncer ce commentaire

    Quand on voit les enfants d'ici faire des crises pour avoir le dernier IPhone je me dis qu'il faudrait les envoyer quelques jours là bas pour qu'ils comprennent la chance qu'ils ont.

  • jen le 12.01.2018 12:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Comme c’est triste ☹️ . Petit courageux. Quand je pense qu’il a des enfants qui ne veulent pas aller à l’école et il y a qui sont prêt à tout pour aller malgré tous leurs difficultés. J’espère que ça ouvrera les yeux des gens

  • Le Cureiux le 12.01.2018 12:49 Report dénoncer ce commentaire

    C'est des braves petits pareils qui méritent l'école.

Les derniers commentaires

  • hypocrisie le 13.01.2018 16:28 Report dénoncer ce commentaire

    D'accord avec Triste réalité : Surtout pour avoir des iPhone fabriqués dans ce beau pays, parfois par des gamins à peine plus âgés que Wang... Belle hypocrisie des pays nantis...

    • Wong le 14.01.2018 10:17 Report dénoncer ce commentaire

      Commentaire écrit avec un iPad ou un iPhone.

  • Grand Maître le 12.01.2018 22:19 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Non arrêtez de dire que nous avons le confort. Nous l'avons et tant mieux. Juste,il faudrait que certains parents arrêtent de glorifier leurs enfants au point de les laisser mener le bâteau.Enfant mais pas copain.

    • Wong le 14.01.2018 10:19 Report dénoncer ce commentaire

      Exact, je valide

  • Dépendant le 12.01.2018 16:32 Report dénoncer ce commentaire

    Punaise j'ai honte quand je vois comment je gates mes enfants car je suis toujours au boulot..et ce petit bout tête de bonhomme de neige qui se plaint pas...m'étonne pas qu'ils vont devenir 1ère puissance mondiale bientot, ce sytème nous rend trop dépendant.

    • AQuelPrix le 13.01.2018 13:17 Report dénoncer ce commentaire

      A quel prix sont ils la premiere puissance du monde. A lire certains commentaires on sentirait presque poindre de la nostalgie. Je n’ai pas honte d’offrir le meilleur à ma fille (ce qui ne veut pas dire qu’il faut gater sans cesse). Et je suis soulagé que si besoin, elle vivra dans un systeme qui lui offrira plus qu’une seule chance.

  • lulu le 12.01.2018 15:59 Report dénoncer ce commentaire

    Chez nous on a peur de laisser son enfant aller à l'école seul. Là bas c'est l'inverse, ce sont les enfants qui vont seuls à l'école.....A méditer.

  • Triste réalité le 12.01.2018 13:23 Report dénoncer ce commentaire

    Quand on voit les enfants d'ici faire des crises pour avoir le dernier IPhone je me dis qu'il faudrait les envoyer quelques jours là bas pour qu'ils comprennent la chance qu'ils ont.

    • LiNh le 12.01.2018 14:15 Report dénoncer ce commentaire

      La même logique à appliquer pour les citoyens adultes des pays occidentaux qui se plaignent toute l'année sur la situation de leurs pays....