C'est beau!

05 août 2017 14:58; Act: 07.08.2017 11:41 Print

La belle histoire derrière l'émotion de cette mariée

Brittany rêvait que son grand-père, révérend, officie lors de son mariage. Mais l'homme est décédé avant le grand jour. Son mari et sa famille ont trouvé un moyen de la consoler.

  • par e-mail
Sur ce sujet

Brittany Adkins, une jeune femme domiciliée en Virginie, a toujours rêvé que son grand-père, le révérend Ronald Adkins, officie lors de son mariage. Malheureusement, l'homme est décédé en avril 2016, emportant avec lui le souhait le plus cher de sa petite-fille. Devant la tristesse infinie de sa future épouse, Jordon Groom s'est mis en tête de réaliser, malgré tout, le rêve de sa belle. Dans le plus secret, il a préparé son coup, avec la complicité du frère et de la sœur de la future mariée, raconte le Huffington Post.

Le jour de la cérémonie, qui s'est déroulée en juillet à Crab Orchard, le prêtre a soudainement demandé à l'assemblée de baisser leur tête en signe de recueillement. C'est à ce moment-là que la voix du grand-papa de Brittany a résonné dans le haut-parleur, lisant une prière et prononçant le jeune couple mari et femme. Le révérend Ronald Adkins a ensuite autorisé le marié à embrasser son épouse. Surprise et bouleversée d'entendre la voix de son grand-père, Brittany a été littéralement submergée par l'émotion. Et toute l'assemblée, qui n'était au courant de rien, avec elle.

La photographe Sarah Irvin a profité de cet instant hors du temps pour réaliser de fabuleux clichés, qu'elle a ensuite publiés sur les réseaux sociaux. «J'ai tout de suite reconnu sa voix et je me suis mise à sangloter. Différentes émotions parcouraient ma tête. Mes jambes flageolaient, tremblaient, mais malgré les larmes, je souriais à l'intérieur», explique la jeune mariée. En fait, l'enregistrement joué lors de la cérémonie datait du mariage de la sœur de Brittany, en 2015. Ce jour-là, le révérend Adkins avait officié. «J'ai photographié beaucoup de mariages mais ce fut le moment le plus incroyable auquel j'ai eu l'honneur d'assister», a réagi de son côté Sarah Irvin.

(L'essentiel/joc)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • SO$A le 05.08.2017 20:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Super... Bravo au mari, quelle belle preuve d amour

  • 57 le 05.08.2017 15:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    magnifique histoire

  • Poco Loco le 06.08.2017 11:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Belle histoire, ça redonne de l'optimisme.

Les derniers commentaires

  • Poco Loco le 06.08.2017 11:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Belle histoire, ça redonne de l'optimisme.

  • SO$A le 05.08.2017 20:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Super... Bravo au mari, quelle belle preuve d amour

  • Nina le 05.08.2017 17:12 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    J'imagine ce qu'elle a pu ressentir j'en ai des frissons même. Moment intense, que du bonheur aux mariés et bravo au mari pour ce merveilleux cadeau offert à sa dulcinée, ça c'est de l'AMOUR!

  • 57 le 05.08.2017 15:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    magnifique histoire