Incident en Australie

27 février 2018 11:27; Act: 27.02.2018 17:02 Print

Un porte-​​bloc oublié termine dans le réacteur

Une planchette pour clipper le papier, oubliée sur un avion avant un vol, a été aspirée par le réacteur d'un avion de ligne effectuant la liaison entre Auckland et Sydney.

storybild

Quand les pilotes ont mis les moteurs en marche, le bloc-note a été aspiré. (photo: AFP)

Sur ce sujet

Des membres des équipes au sol ont posé ce porte-bloc sur le capot du moteur après avoir embarqué les bagages dans l'avion de Jetstar, filiale à bas coût de la compagnie aérienne australienne Qantas, où ils l'ont semble-t-il oublié. La planchette et les documents attachés ont été repérés par un autre employé qui effectuait les dernières vérifications mais celui-ci a cru qu'ils seraient récupérés avant le décollage.

Quand les pilotes ont mis les moteurs en marche, le bloc-note a été aspiré. Des bouts de papier ont été éparpillés sur le tarmac alors que l'appareil commençait à rouler. Mais l'équipage n'a été averti de rien si bien que l'avion a pu décoller pour Sydney avant d'être contraint à se reposer à Auckland. «Le réacteur a été inspecté par les ingénieurs et du papier a été retrouvé dans tout le moteur. Ils ont également retrouvé (...) un morceau de métal arraché», a déclaré le Bureau australien de la sécurité des transports (ATSB).

L'incident est survenu le 27 octobre dernier. Depuis, Jetstar a actualisé ses procédures pour avertir les personnels de ne pas poser d'objets sur les capots des réacteurs, ajoute l'ATSB. «Cet incident démontre l'effet de débris étrangers sur les opérations aériennes», poursuit le régulateur. Les débris «représentent une menace significative pour la sécurité des appareils» car susceptibles «de provoquer des dégâts pendant des phases de vol critiques» et de «coûter aux compagnies et aux aéroports des millions de dollars chaque année».

(L'essentiel/AFP)