En Suisse

04 juillet 2020 18:27; Act: 04.07.2020 18:31 Print

Une employée du zoo tuée par un tigre

Malgré l’intervention des secours, une femme de 55 ans a succombé à ses blessures, samedi en début d’après-midi au Zoo de Zurich en Suisse.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Un Mobile-Reporter qui se trouvait dans la boutique du zoo de Zurich a vu débarquer trois voitures de police, samedi, peu avant 13h30. «Les agents se sont rués dans le parc», a-t-il expliqué, précisant qu’une grande partie du zoo avait ensuite été fermée au public.

Contactée, la police municipale de Zurich a confirmé qu’une intervention était en cours pour une personne blessée dans l’enclos des tigres. En fin d’après-midi, lors d’une conférence de presse, on apprenait qu’une gardienne du zoo, âgée de 55 ans, avait succombé sur place à ses blessures, malgré l’intervention rapide des secours.

Dépêchés sur les lieux, des policiers et des ambulanciers ont pu entrer dans l’enclos des fauves, une fois que l’équipe d’intervention interne du zoo a réussi à attirer la tigresse Irina (voir photo ci-dessous) loin de sa proie et la faire rentrer dans sa cage. Les secouristes ont tenté de réanimer la femme mais n’ont rien pu faire pour la sauver. Elle est décédée sur place.

Soutien psychologique

Le déroulement exact de ce tragique accident et la raison pour laquelle la gardienne se trouvait dans l'enclos en même temps que le tigre font l’objet d’une enquête, ouverte par le ministère public. Un soutien psychologique a été mis en place pour les employés et les visiteurs du zoo, témoins de l'attaque.

Le zoo de Zurich compte deux tigres: un mâle Sayan, âgé de quatre ans et demi et une femelle Irina, 5 ans. Cette dernière était arrivée à l’été 2019 pour tenir compagnie au mâle qui avait tué la précédente femelle Elena.

En décembre, un incident similaire s’était produit dans le parc animalier zurichois. Un crocodile s’en était pris à un membre du personnel qui nettoyait l’enclos. Il lui avait mordu la main et ne l’avait pas lâchée pendant de longues minutes. Le reptile avait été abattu.

(L'essentiel/tam/wed/jfz)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • jacques57 le 05.07.2020 06:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les ramener d’où ils viennent... Sauf qu’ils sont nés en captivité depuis plusieurs générations. Bien rares et bien vieux sont les animaux de zoo prélevés dans le milieu naturel

  • chacun sa place le 05.07.2020 08:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il y a des réserves, justement a cause des zoo et ces pauvres "captifs". Et si l'être humain respectait plus la nature les zoo n'aurait jamais existé. Bon tant qu'il y aura des idiots pour y aller, montrer ça aux enfants...quel exemple. Honte à un pourcentage de l'humanité qui a cause d'eux nous en somme maintenant là, où nous en sommes!! Le prix a payé pour toutes les destruction va être cher...vous verrez, quel avenir va-t-il rester pour nos enfants..?!.... c'est d'une tristesse..

  • sami le 04.07.2020 19:25 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ces animaux nont rien a faire en cage

Les derniers commentaires

  • @Fabien le 05.07.2020 13:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je suis de votre avis.Les animaux qu'ils ont de trop ils les tuent ou servent de nourriture.Les zoos et les parcs ne sont que des entreprises comme d'autres.Les animaux ne sont presque jamais relachés dans leurs milieu naturel.Il y a aussi beaucoup d'animaux qui ne sont pas en voie de disparition et ne servent que pour attirer le public pour que les propriétaires se remplissent bien les poches.Si ce ne serait pas lucratif les zoos n'existeraient pas.

  • cocou le 05.07.2020 10:57 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    stop avec ces conneries de zoo. autant allé faire des visites dans les prisons alentours et leur jeter des cacahuètes sa sera bien plus utile et marrant

  • dawson le 05.07.2020 10:24 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je ne vais plus au zoo depuis longtemps, on devrait les interdire... la place des animaux sauvages est dans la nature

  • popol le 05.07.2020 09:57 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ils doivent rester dans leur milieu naturel et non pas dans un zoo ou au cirque

  • Fabien le 05.07.2020 09:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les zoos ne sont pas nécessaires ! Si ce n’est pour faire du fric sur le dos d’animaux qui n’ont rien demandé ! Et prendre la préservation des espèces comme prétexte, c’est vraiment prendre les gens pour des imbéciles ....