Automobiliste en faute

04 mars 2016 09:49; Act: 04.03.2016 11:24 Print

Sa plaque était bidon, et ça se voyait

Une Américaine de 28 ans a été arrêtée mercredi pour avoir circulé avec une plaque d'immatriculation faite maison, complètement grotesque.

storybild

La jeune femme conduisait sans permis ni assurance, et sa plaque d'immatriculation était un peu tirée par les cheveux. (photo: Police du comté d'Erie)

  • par e-mail
Sur ce sujet

Une jeune femme de 28 ans a été interpellée mercredi par la police du comté d'Erie, dans l'État de New York. Les forces de l'ordre ont remarqué qu'elle circulait dans un véhicule qui ne possédait pas de plaque d'immatriculation à l'avant et que celle placée à l'arrière de la voiture était très visiblement fausse. Il s'agissait d'un panneau fait maison.

Une fois Amanda Schweickert arrêtée, la police a découvert que son permis de conduire lui avait été temporairement retiré et qu'elle circulait sans assurance. L'automobiliste est accusée de possession d'une plaque factice, de conduite sans permis et de trois autres infractions au code de la route, rapporte le New York Daily News. La police du comté d'Erie a expliqué jeudi sur Facebook que la jeune femme avait été incarcérée dans la prison du comté et que sa caution était fixée à 400 dollars.

Le bureau du shérif a posté sur le réseau social des photos de la fameuse plaque minéralogique: «Au cas où vous vous posiez la question, les plaques d'immatriculation faites maison ne sont PAS légales». Ce fait divers cocasse a beaucoup amusé les internautes. «Pouvez-vous me dire comment vous avez fait pour ne pas rire au moment d'arrêter cette personne?», a demandé un utilisateur de Facebook. «Je vais vous concocter une plaque de l'État du Vermont avec du sirop d'érable et du bacon», a plaisanté un autre internaute.

(L'essentiel/joc)