Au Venezuela

10 octobre 2017 16:30; Act: 11.10.2017 14:33 Print

Le sosie de Che Guevara cultive sa ressemblance

Au Venezuela, Humberto Lopez se montre fier de sa ressemblance avec le Che. S'il a toujours respecté la figure du révolutionnaire, il est plus critique sur ses héritiers.

Voir le diaporama en grand »

  • par e-mail
Sur ce sujet

Uniforme vert olive, béret noir étoilé, barbe et cheveux légèrement ondulés: à Caracas, le Che vénézuélien cultive avec soin sa ressemblance avec Ernesto Che Guevara. «Eh, Che! Comment ça va?», lui crient les passants quand il sillonne les rues de la capitale. Fier de sa petite célébrité, Humberto Lopez salue d'une main avant d'allumer un cigare pour exhaler des volutes de fumée.

Né dans le quartier populaire de 23 de Enero, où est enterré Hugo Chavez, Humberto se souvient qu'enfant, il dessinait l'image du Che sur les murs et sur ses cahiers. «À certains gamins, on leur inculquait l'admiration de Superman... Moi je suivais le Che», raconte-t-il, assis sur sa jeep qui porte à l'avant une plaque rouge où l'on peut lire «Chavez». Mais si son héros ressuscitait, dit-il, il repartirait illico pour la tombe, horrifié par la débâcle économique, car au Venezuela, «un plateau d’œufs coûte aujourd'hui le prix d'une voiture dans les années 1970!».

«L'image du Che sur des préservatifs, des soutien-gorges, et des porte-clés»

Alors que la Bolivie et Cuba ont commémoré ces derniers jours le 50e anniversaire de la mort du révolutionnaire argentin, revendiquant son combat, le président vénézuélien Nicolas Maduro affiche le même discours de lutte contre «l'impérialisme» américain. Mais pour le Che de Caracas, l'héritier politique de Hugo Chavez est bien loin de tels idéaux. «Quand Chavez gouvernait, les gens, même dans l'opposition, disaient qu'il était très bon, mais que ceux qui l'entouraient étaient des incapables. Justement, ceux qui l'entouraient sont ceux au pouvoir maintenant», déplore le sosie de 59 ans.

Le sosie du Che au Venezuela se retrouve ainsi, paradoxalement, à prôner des négociations avec les États-Unis, le secteur privé et les investisseurs étrangers car «ici, nous ne produisons rien». Et il regrette tout autant l'image du guérillero rebelle reproduite sur «des préservatifs, des soutien-gorges, des culottes et des porte-clés», que celle de l'impitoyable assassin communiste dépeinte par ses détracteurs. «Parler du Che, c'est parler de l'homme nouveau, de créer des hommes qui agissent selon des instincts moraux et non pour l'argent. Et je crois que dans ce XXIe siècle, il n'y pas un seul être humain qui ait suivi son héritage».

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Le père fouettard le 10.10.2017 21:59 Report dénoncer ce commentaire

    Il ressemble autant au Che que moi à St Nicolas...

  • Revolucion le 11.10.2017 08:15 Report dénoncer ce commentaire

    Il ne ressemble (sosie) pas du tout au Ché... Mettez un béret étoilé, une veste militaire verte et une barbe à quelq'un d'autre et il "ressemblera" tout autant que lui.

  • Sam le 11.10.2017 09:36 Report dénoncer ce commentaire

    Ça doit être intérieur!

Les derniers commentaires

  • Sam le 11.10.2017 09:36 Report dénoncer ce commentaire

    Ça doit être intérieur!

  • Revolucion le 11.10.2017 08:15 Report dénoncer ce commentaire

    Il ne ressemble (sosie) pas du tout au Ché... Mettez un béret étoilé, une veste militaire verte et une barbe à quelq'un d'autre et il "ressemblera" tout autant que lui.

  • Le père fouettard le 10.10.2017 21:59 Report dénoncer ce commentaire

    Il ressemble autant au Che que moi à St Nicolas...