Athlétisme – Mondiaux

10 août 2017 17:59; Act: 11.08.2017 11:45 Print

Le «Makwala Challenge», nouveau délire des Twittos

D'abord écarté des Mondiaux de Londres, le Botswanais Isaac Makwala s'est fait justice en se qualifiant pour la finale du 200 m. Les internautes lui rendent hommage.

  • par e-mail
Sur ce sujet

L'image restera sans doute l'une des plus marquantes de ces championnats du monde d'athlétisme, dans la capitale britannique, avec notamment la dernière grande course de la carrière d'Usain Bolt. Finalement autorisé à disputer les qualifications du 200m, Isaac Makwala, détenteur de la meilleure performance mondiale de l'année sur la distance (19''77), a dû se qualifier seul au temps sur une piste détrempée, après avoir été mis en quarantaine et même tenu à l'écart du stade olympique, en raison des soupçons d'une gastro-entérite. Le Botswanais, visiblement en très bonne santé, a claqué un temps canon de 20''20 en qualifications et s'est offert quelques appuis faciaux, une fois la ligne franchie, pour prouver encore à qui ne le croirait pas qu'il se sentait en très bonne santé, merci pour lui. Il s'est ensuite qualifié également pour la finale, un peu plus tard dans la soirée.

Il n'en fallait pas plus pour lancer sur les réseaux sociaux - notamment Twitter - le «Makwala Challenge», où des internautes ont rivalisé d'ingéniosité pour imiter la pose iconique du sprinter botswanais. Avec beaucoup d'humour, ils ont lancé la mode de se prendre en photo en train de faire des pompes, souvent avec une grande chaussette sur le bras droit, pour singer la manche protectrice portée par Makwala durant la course. Certains ont même augmenté la difficulté en s'ajoutant des poids sur le dos. De quoi rire de bon cœur de ce très bizarre épisode de sport international.