À Metz

02 avril 2018 17:20; Act: 02.04.2018 17:36 Print

Il note le poste de police après sa garde à vue

METZ - Un homme a attribué une bonne critique à... l'hôtel de police de Metz, où il a passé une nuit en détention. La police lui a répondu avec humour.

storybild

Cet internaute a pris sa garde à vue avec humour. (photo: Capture d'écran Google)

Une faute?

Visiblement, cet utilisateur de Google a apprécié la nuit passée dans un poste de police de Metz, rapporte Le Parisien. Utilisateur de la plateforme d'avis et de conseils touristiques du moteur de recherche, il a donc attribué une critique élogieuse à la maréchaussée messine.

«Personnel accueillant et chaleureux, les chambres individuelles et collectives sont très confortables, j'ai passé une nuit d'enfer», écrit-il ainsi. Il semble aussi avoir aimé la propreté et le repas. «Rien à redire sur la propreté, on pourrait y manger par terre. Côté repas, c'était excellent, les lasagnes en plastique, je n'en avais jamais goûté d'aussi bonnes».

«Hâte d'y retourner»

Qui plus est, l'homme interpellé pour des raisons qui n'ont pas été dévoilées a eu droit à un service de taxi gratuit. «J'ai également apprécié le voyage en navette à l'aller, chouette véhicule et chauffeur fort sympathique avec beaucoup de conversation. Bref, je recommande fortement cet établissement, j'ai hâte d'y retourner», affirme l'internaute, pouce levés à l'appui.

La police lui déconseille toutefois, dans une réponse tout aussi ironique, de devenir un habitué de son «lieu d'hébergement» normalement pas trop prisé par les touristes. «Nous accueillons avec satisfaction son appréciation», ont commenté les policiers. «Mais la bonne appréciation que l'on a des choses découlent souvent de leur rareté. Nous lui conseillons de ne pas renouveler l'expérience».

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • torolkozo le 02.04.2018 18:32 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La police lui a répondu avec humour ce qui est bien car d'habitude la police n'est pas connue pour son humour il faut le dire même si sa fonction n'est pas d'amuser la galerie évidemment !

  • pimpomla le 02.04.2018 18:00 Report dénoncer ce commentaire

    J'ai l'impression que la leçon n'a pas été délivrée pourtant

  • MarcC le 03.04.2018 07:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bientôt un guide des gardes à vue et des prisons, cela n’est pas sérieux.

Les derniers commentaires

  • MarcC le 03.04.2018 07:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bientôt un guide des gardes à vue et des prisons, cela n’est pas sérieux.

    • naafout le 03.04.2018 09:44 Report dénoncer ce commentaire

      pas plus que toi,tu imagines que quelqu'un va consulter un guide pour savoir dans quelle ville aller selon l'appreciation de l'endroit ou il risque de finir? l'anecode est sympa et prouve que l'on rigoler tout en gardant son serieux...

  • Odin le 02.04.2018 20:44 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Mieux être en garde à vue en France que dans d’autres pays.!!!!!! Pathétique

  • torolkozo le 02.04.2018 18:32 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La police lui a répondu avec humour ce qui est bien car d'habitude la police n'est pas connue pour son humour il faut le dire même si sa fonction n'est pas d'amuser la galerie évidemment !

  • pimpomla le 02.04.2018 18:00 Report dénoncer ce commentaire

    J'ai l'impression que la leçon n'a pas été délivrée pourtant